Édition du 25 février 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Gaz et pétrole de schiste : toujours trop de données inconnues sur les fluides de fracturation selon le CQDE et l'AQLPA

MONTRÉAL, le 21 sept. 2012 - Le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE) et l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) rendent aujourd’hui publique la liste des produits chimiques utilisés par la compagnie Talisman Inc. lors de leurs opérations de fracturation hydraulique effectuées au Québec, de 2008 à 2010. Ces renseignements portent sur la composition des fluides de fracturation, les fiches signalétiques des additifs utilisés dans ces fluides ainsi que les certificats d’analyse des eaux de fracturation remontées à la surface. Ces documents sont maintenant mis à la disposition du public sur les sites Internet des organismes www.cqde.org et www.aqlpa.com

Selon Me Jean Baril, auteur d’une thèse de doctorat portant sur le droit d’accès à l’information environnementale et vice-président du CQDE « le droit à un environnement sain et respectueux de la biodiversité ainsi que le droit à l’information sont reconnus par la Charte québécoise des droits et libertés de la personne. Il est donc regrettable que le MDDEP refuse d’appliquer les mécanismes d’information de la Loi sur la qualité de l’environnement et préfère invoquer les restrictions de la Loi sur l’accès à l’information pour garder secrets ce type de renseignements ».

L’AQLPA déplore par ailleurs l’état des documents (aucun ordre, photocopies de mauvaise impression) qui ont été publiés. « Il s’agit en fait d’une annexe pour une demande d’utilisation de torchère mais nous n’avons pas accès à la demande complète ! » L’AQLPA et le CQDE demandent donc au MDDEP de publier les autres documents en lien avec ce dossier, et ce, afin de pouvoir obtenir un portrait d’ensemble de la demande. Dans l’intérim, l’AQLPA a demandé aux spécialistes en chimie du Collectif scientifique sur le gaz de schiste de donner leur opinion, en raison des questions très techniques qui sont abordées dans ces documents. »

COMMUNIQUÉ COMPLET

http://www.aqlpa.com/actualites/communiques/485-toujours-trop-de-donnees-inconnues-sur-les-fluides-de-fracturation-selon.html

Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE)

Mission

Le Centre québécois du droit de l’environnement, un organisme à but non lucratif, s’est donné pour mission de promouvoir les outils juridiques et les pratiques environnementales responsables. Dans l’intérêt collectif, il privilégie le développement de modes de gestion de l’environnement qui placent l’action citoyenne au cœur des mécanismes de protection de la qualité de nos milieux de vie.

Le CQDE est le seul organisme offrant une expertise indépendante, non partisane, en matière de droit de l’environnement au Québec.

Actions :

Recherche fondamentale en droit de l’environnement
Développement d’outils juridiques (ex. servitudes de conservation)
Formation (citoyens, élus municipaux et groupes environnementaux)

http://www.cqde.org

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...