Édition du 6 décembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Grève : des employé.e.s de SSQ (Beneva) refusent de s'Appauvrir

MONTRÉAL, le 2 mars 2022 - En négociation avec leur employeur pour le renouvellement de leur convention collective, les membres du Syndicat des employés de bureau de SSQ Vie-CSN seront en grève aujourd’hui et demain le 3 mars. Ce débrayage survient alors que l’employeur persiste à déposer des offres salariales déconnectées de la réalité économique actuelle.

Travailler et s’appauvrir

En effet, malgré plusieurs séances de négociation, les offres déposées par SSQ (Beneva) ne couvrent même pas la moitié de l’augmentation du coût de la vie, alors que l’inflation dépasse actuellement le 5 %.

« Nous sommes en grève parce que nous sommes consterné-es par le message que nous envoie notre employeur. Comment peut-on se sentir respecté-es alors qu’au moment où l’entreprise affiche des résultats mirobolants et dépasse largement ses objectifs, nous recevons une proposition d’un maigre 2,5 % d’augmentation salariale ? En fin de compte, SSQ nous demande de travailler à son succès tout en nous appauvrissant. C’est indécent et cette grève vise à exiger un traitement équitable et digne de notre contribution à l’entreprise » affirme Chantal Joly, présidente du Syndicat des employés de bureau de SSQ Vie-CSN.

« Il n’y a pas mille façons de présenter les choses : SSQ, qui deviendra sous peu Beneva, a les moyens de payer adéquatement ses employé-es. On se demande comment, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, un employeur de cette envergure peut même envisager une proposition qui ne couvre pas au minimum la hausse du coût de la vie. Une telle attitude, en plus d’envoyer un message irrespectueux à ses employé-es, révèle aussi une mise en garde pour celles et ceux qui voudraient travailler au sein de cette entreprise. On les invite à revoir leur position et travailler avec le syndicat en vue d’un règlement qui tient compte de la réalité économique », ajoute Alexandre Laviolette, président de la Fédération du commerce (FC-CSN).

Afin d’exprimer leur mécontentement, les employé-es se feront visibles les deux journées en faisant du piquetage devant les bureaux de SSQ à Québec (2525, boulevard Laurier) et devant les bureaux SSQ de Longueuil (1225, rue Saint-Charles Ouest)

Outre le Syndicat des employés de bureau de SSQ Vie-CSN, deux autres groupes d’employé-es affiliés à la CSN possèdent des mandats de moyens de pression lourds, incluant la grève.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...