Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Ikea Canada est condamnée à verser des dommages-intérêts au syndicat des Teamsters

LAVAL, QC, le 30 juill. 2014 - Dans une décision rendue le 24 juillet, la Commission des relations de travail de la Colombie-Britannique juge fondée une plainte déposée par la Section locale 213 des Teamsters contre Ikea Canada. La Commission est arrivée à la conclusion qu’Ikea avait enfreint la loi en négociant directement avec des travailleurs et en promettant à tous les travailleurs qui acceptaient de franchir la ligne de piquetage des conditions de travail plus avantageuses (dont une prime horaire de 2,50 $ et une prime unique de 500 $) que celles qu’elle avait proposées aux Teamsters à la table de négociation. De plus, la Commission statue qu’Ikea a négocié de mauvaise foi. Par conséquent, elle ordonne à Ikea de cesser d’enfreindre la loi et d’avoir recours à des pratiques déloyales de travail et condamne l’employeur à verser des dommages-intérêts aux Teamsters.

« Ikea doit comprendre que les Teamsters demeurent solidaires de leurs membres et que nous prendrons tous les recours nécessaires pour protéger nos membres et le processus de négociation collective. Nous avons les moyens et la patience de tenir le coup jusqu’à la fin de ce conflit et de régler la situation d’une manière qui sera à l’avantage des membres », a déclaré Robert Bouvier, président de Teamsters Canada.

Un lock-out a été décrété contre les employés du magasin Ikea à Richmond, en Colombie-Britannique, le 13 mai 2013.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...