Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Immigration

Jour des morts : se souvenir des personnes...

Jour des morts : se souvenir des personnes migrantes décédées et demander
un statut pour toutes et tous*

*Quoi : veille et die-inQuand : Jour des morts, le dimanche 1er novembre 2020
à 17hOù : devant l’édifice de Radio-Canada, 1400 René-Lévesque Est, Montréal*

*La distanciation sociale et les masques sont obligatoires.*

Dans le cadre d’une Journée d’action pancanadienne lancée par le Migrant
Rights Network à l’occasion du Jour des morts, Solidarité sans frontières
organise une veille et un die-in pour se souvenir des personnes migrantes
et réfugiées qui ont perdu la vie et pour exiger un programme complet et
continu de régularisation pour toutes les personnes migrantes, sans
exception. L’action aura lieu devant l’édifice de Radio-Canada, pour
souligner l’invisibilité de la crise qui secoue le Canada.

La pandémie a exacerbé la précarité de la situation des migrant-e-s sans
statut et à statut temporaire. Avec la deuxième vague et l’hiver qui
approche, une saison où de nombreuses personnes migrantes perdent leur
emploi, l’heure est de plus en plus grave. Des milliers de personnes se
voient refuser le droit d’accéder à du travail légal, à la PCU, à
l’assurance-emploi, l’assistance sociale, aux subventions au loyer et aux
soins de santé. Ces personnes n’ont plus aucun recours. Le refus du Québec
et du Canada de résoudre cette crise oblige les migrant-e-s à poursuivre la
lutte pour un statut pour toutes et tous : le droit de vivre dans la
dignité, à l’abri de la peur et de l’humiliation.

*Mise en contexte*

- Au moins une personne sur 23 au Canada (plus de 1,6 million) est sans
résidence permanente.
- Plusieurs personnes migrantes ont perdu leur vie avec la COVID-19,
elles sont exclues des soins de santé universels, d’un accès au soutien
financier d’urgence et aux emplois décents. Plusieurs d’entre elles sont
aussi séparées de leurs familles.
- Les personnes migrantes ne peuvent pas se protéger pleinement durant
la COVID-19 à cause du manque de soutien d’urgence. De plus, s’exprimer à
propos de leurs conditions de travail et de logement insécuritaires
pourrait les mener à une déportation, l’itinérance ou l’impossibilité de
revenir.
- Plus de 300 organisations ont envoyé une lettre au premier ministre
Trudeau exigeant un statut d’immigration complet et permanent pour tous et
pour toutes : https://migrantrights.ca/status-for-all/
- Pour consulter la liste complète des actions partout au Canada :
https://migrantrights.ca/sep20/

*Source *
Solidarité sans frontières

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Immigration

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...