Édition du 24 mars 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

L’État n’est pas une cantine ?

Pour justifier la sous-traitance et le délestage des emplois vers des entreprises privées, on utilise souvent l’argument que l’État n’a pas à assurer certains services comme celui de la nourriture dans les écoles ou dans les hôpitaux.

C’est un argument on ne peut plus fallacieux. Et c’est particulièrement plus absurde quand il s’agit des hôpitaux. On devrait pourtant se rendre compte qu’une nourriture saine, préparée sur place et conçue par des personnes soucieuses de l’équilibre entre les différents nutriments nécessaires fait partie du traitement d’unE patientE au même titre que le repos et les médicaments. Non seulement c’est une fonction qui peut être assurée par l’État, mais cela devrait faire obligatoirement partie de la mission des établissements de santé.

On a souvent la vision courte quand il s’agit de saucissonner les activités d’un établissement public, mais à prendre isolément chaque activité, on en arrive à ne plus voir la finalité de chacun de ces gestes qui font partie de l’ensemble. C’est bien là le propre de la pensée néolibérale qui voit en chaque opération une occasion de profit, mais qui ne se préoccupe jamais du mieux-être de la société.

Oui, la santé doit rester un service public et les établissements de santé doivent fournir intégralement l’alimentation autant que les soins.

Francis Lagacé

LAGACÉ Francis
8200, rue Hochelaga App. 5
Montréal H1L 2L1
Répondeur ou télécopieur : (514) 723-0415
francis.lagace@gmail.com.
www.francislagace.org
www.lesecritsfrancs.com

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...