Édition du 24 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

La FSE-CSQ demande un report du programme - Culture et citoyenneté québécoise

QUÉBEC, le 8 déc. 2022 - La Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE‑CSQ) demande au ministre de l’Éducation de reporter d’au moins une année l’implantation complète du programme Culture et citoyenneté québécoise.

Réussir l’implantation

En janvier 2020, le gouvernement du Québec a annoncé la révision du programme Éthique et culture religieuse (ECR). Un projet pilote a été mis sur pied dès la rentrée 2022 et vise son remplacement par un tout nouveau programme dès l’année suivante : Culture et citoyenneté québécoise.

Constatant d’importantes lacunes avec le projet pilote, Josée Scalabrini, la présidente de la FSE-CSQ, estime qu’il y a lieu de reporter l’implantation partout au Québec du programme au moins jusqu’à la rentrée 2024, afin de permettre la mise en place d’un plan de formation adéquat et de produire le matériel pédagogique nécessaire pour assurer la réussite du nouveau programme. De plus, compte tenu de l’ampleur du contenu et du grand nombre d’enseignantes et d’enseignants à former, et puisque le programme touche tous les degrés du primaire et presque tous ceux du secondaire, une mise en place progressive devrait être envisagée. Un avis à cet effet sera d’ailleurs transmis au Ministère dans les prochains jours.

« Les enseignantes et enseignants qui se sont portés volontaires pour le projet pilote ont malheureusement constaté que le programme est encore incomplet et que le matériel pédagogique n’est pas au rendez-vous. Ils doivent donc tout préparer au travers des quelques formations offertes par le Ministère. On nous dit d’ailleurs que ces dernières ne répondent pas aux besoins exprimés par les profs. Pour implanter une réforme aussi sensible, prenons un pas de recul pour mettre toutes les chances de notre côté. Prenons le temps de bien faire les choses et de parler avec celles et ceux qui sont dans nos écoles et avec les élèves au quotidien, tout comme on l’a fait pour les projets pilotes d’aide à la classe. On pourrait sûrement mieux s’assurer d’une implantation harmonieuse plutôt que de faire vivre une autre déception au personnel enseignant concerné », a résumé Josée Scalabrini, présidente de la FSE-CSQ.

Confier le programme à un enseignant spécialiste au primaire

Dès l’annonce de la révision du programme, la FSE-CSQ s’est tournée vers ses membres afin de porter leur voix auprès du Ministère. Ce sont donc plus de 1000 enseignantes et enseignants d’ECR qui ont été consultés à ce moment. Plusieurs de leurs recommandations sont aujourd’hui renforcées par l’avis des profs participant au projet pilote. Les titulaires du primaire que nous représentons, des « enseignants généralistes », souhaitent majoritairement que le cours Culture et citoyenneté québécoise soit confié à une enseignante ou un enseignant dont ce serait la spécialité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...