Édition du 14 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Garderies

La FSSS-CSN salue les investissements annoncés par Québec pour les responsables de service de garde en milieu familial (RSG)

MONTRÉAL, le 3 juin 2021 - Dans la foulée de l’annonce faite ce matin par le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) tient à souligner l’écoute du gouvernement et la volonté démontrée par le ministre d’aider le réseau à traverser la crise sans précédent que nous vivons actuellement. Les investissements annoncés ce matin, de même que les allègements administratifs qui suivront à l’automne, font suite à des mois de travail et de représentation politique de la FSSS auprès du ministère.

« Le secteur des RSG sort d’une négociation pour le renouvellement des ententes collectives qui nous a laissés sur notre faim. Heureusement, l’annonce d’aujourd’hui permettra au réseau de souffler un peu et devrait améliorer l’accessibilité à des places pour des parents qui en ont grandement besoin » affirme Lucie Longchamps, vice-présidente de la FSSS responsable des secteurs privés.

La Fédération mesurera la réception de cette annonce dans les prochains mois et continuera de défendre l’importance d’un réseau de service de garde éducatif et à contribution réduite qui offre des services de qualité. « Pour le moment, nous réserverons notre jugement final sur la mise en application de ces mesures, mais les perspectives sont intéressantes. Nous poursuivrons nos représentations et nos travaux pour que ce soit d’ailleurs l’ensemble du réseau qui soit entendu », insiste Lucie Longchamps.

« Finalement, nous reconnaissons l’approche du ministre Lacombe, qui semble vouloir mobiliser l’ensemble du réseau des services de garde éducatifs de la petite enfance, parents, employeurs et syndicats, avec l’objectif de répondre aux réels besoins. Cette approche est encourageante et pourrait servir d’exemple pour les autres ministères ayant des défis aussi importants » selon Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

N’oublions pas que les travailleuses en CPE membre de la FSSS sont toujours en négociation, ce que nous avons également rappelé au ministre. Les 11 000 travailleuses que nous représentons dans ce secteur sont également en attente d’ajustements salariaux et de bonifications de conditions de travail qui doivent permettre d’attirer et de retenir la main d’œuvre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Garderies

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...