Édition du 8 octobre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

La révolution arabe

La Tunisie adhère à la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) sans réserve aucune

Par L. M.
Tunisie Numérique, lundi 28 avril 2014 à 19:43

Le gouvernement tunisien a annoncé le dépôt aujourd’hui 28 avril 2014, de la notification auprès du secrétaire général des Nations Unies, du retrait des réserves relatives à la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW).

A rappeler que la Tunisie avait ratifié cette convention en 1985 ; Toutefois, l’État tunisien avait émis de nombreuses réserves relatives aux articles 9 (nationalité), l’article 15 (égalité devant la loi) et l’article 16 (droit matrimonial) de cette Convention.

Le gouvernement tunisien a par la suite levé ces réserves en octobre 2011, avec l’avènement de la révolution ; sauf que cette levée a stagné, n’étant pas été notifiée officiellement au secrétaire général de l’ONU.

Ce n’est donc qu’aujourd’hui que cette notification a été concrétisée. La Tunisie adhère de ce fait enfin à la CEDAW, en tant que membre à part entière et sans réserve aucune.

Sur le même thème : La révolution arabe

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...