Édition du 15 octobre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Médias

La faillite de Groupe Capitales Médias ; La FTQ réclame une aide d'urgence

MONTRÉAL, le 19 août 2019 - La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) demande au gouvernement Legault de ne pas laisser tomber le Groupe Capitales Médias qui vient de se placer sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers.

« À l’approche de la Commission parlementaire sur l’avenir des médias au Québec qui s’amorcera le 26 août prochain, le gouvernement doit agir sans tarder. Les six quotidiens de Groupe Capitales Médias ne doivent pas cesser d’être publiés. Outre les dizaines d’emplois qui sont menacés, il y a ici l’avenir de la presse écrite régionale qui se joue. C’est aussi un enjeu important pour la démocratie et l’avenir de l’information », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

« Le temps presse où nous ne pouvons attendre la conclusion de la Commission parlementaire et les délais inévitables à la préparation et à la mise en place d’un plan global pour venir en aide aux médias, aux médias écrits plus spécifiquement. Nous sommes tous conscients qu’assurer la pérennité de cette industrie, d’une entreprise en particulier, ne peut s’improviser. Cependant, nous sommes devant le fait accompli ; c’est pourquoi un plan de sauvetage doit être mis en œuvre dès maintenant », ajoute le président de la FTQ.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Médias

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...