Édition du 20 août 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Logement

Le Québec est enfin sorti de la pénurie de logements, mais les locataires en font encore les frais, affirme le FRAPRU

MONTRÉAL, le 16 déc. 2014 - « Même si l’offre de logements s’est nettement améliorée dans l’ensemble des régions métropolitaines du Québec, la très longue pénurie d’appartements qu’elles ont traversée a laissé des traces indélébiles sur le coût des loyers ». C’est en ces termes que François Saillant, coordonnateur du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), a commenté le Rapport sur le marché locatif publié, ce matin, par la SCHL.

Véronique Laflamme, responsable des dossiers de la région de Québec au FRAPRU, ajoute : « C’est la première fois depuis 1999 que le taux de logements inoccupés passe au-dessus de la barre de 3 % à Québec. Une pénurie d’une telle durée a contribué à en faire la région métropolitaine où le loyer est le plus élevé de la province. Il atteint maintenant 775 $ par mois, soit 51,7 % de plus qu’en 1999 ».

Dans la région de Montréal, le coût moyen du logement a connu une croissance de 46,0 % en quinze ans. À Saguenay, elle a été de 41,1 %, à Trois-Rivières de 40,9 %, à Gatineau de 40,4 % et à Sherbrooke de 39,2 %.

Plus tard en matinée, le FRAPRU publiera un autre communiqué de presse contenant une analyse plus approfondie du Rapport sur le marché locatif de la SCHL.

Sur le même thème : Logement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...