Édition du 20 août 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Le SPUQ dénonce le lock-out décrété par la direction de l'UQTR et manifeste son appui total aux collègues du SPPUQTR

MONTRÉAL, le 2 mai 2018 - Pour bien marquer la Journée internationale des travailleurs et travailleuses, le recteur de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Daniel McMahon, a annoncé hier soir qu’il plaçait les professeures et professeurs en lock-out. En recourant à cette tactique, arme préférée des patrons cherchant à arracher par la force des détériorations dans les conditions de travail, l’administration de l’UQTR montre qu’elle ne vise aucunement à « poursuivre les négociations », comme elle le prétend.

Le SPUQ s’indigne de cette décision et tient à exprimer sa solidarité indéfectible aux collègues du Syndicat des professeurs et professeures de l’UQTR (SPPUQTR). Le SPUQ demande à la direction de l’UQTR de mettre immédiatement fin à son lock-out et de négocier de bonne foi avec le SPPUQTR.

Le SPUQ tient à formuler son appui aux collègues du SPPUQTR dans leurs revendications en vue d’obtenir une nouvelle convention collective à la mesure de leurs engagements dans la mission universitaire.

Le Comité exécutif du SPUQ

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...