Édition du 31 mars 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Anti-syndicalisme

Le Syndicat des Métallos se réjouit du boycottage national des canettes de bière

TORONTO, le 9 avril 2015 - Des millions de membres de syndicats de l’ensemble du Canada sont appelés à boycotter l’achat de canettes de bière afin de protester contre les tactiques antisyndicales adoptées par une entreprise américaine dans une usine de Toronto.

Le Congrès du travail du Canada (CTC), qui représente 54 syndicats regroupant plus de trois millions de membres dans le pays, ont joint aujourd’hui un boycottage des canettes de bière lancé par la section locale 9176 du Syndicat des Métallos à Toronto.

Le boycottage national exhorte les consommateurs à acheter leur bière en bouteilles plutôt que dans les canettes fabriquées par la multinationale américaine Crown Holdings.

Les membres du Syndicat des Métallos de Toronto, qui ont fabriqué des canettes de bière pendant 25 ans à l’usine de North York, ont été contraints de faire la grève en 2013. Crown Holdings a provoqué une grève en exigeant des concessions considérables des travailleurs, malgré ses énormes profits et le fait qu’elle ait considéré son usine de Toronto comme son principal site de production en Amérique du Nord.

La société Crown a refusé de négocier une résolution équitable à cette grève de 19 mois. Au contraire, elle a exigé que, dans le cas d’un règlement, la plupart des membres du syndicat perdent leur emploi au profit des travailleurs de remplacement recrutés pour faire fonctionner l’usine torontoise pendant la grève.

« Nous apprécions le soutien du Congrès du travail du Canada et des travailleurs de l’ensemble du pays qui ont décidé de participer à ce boycottage national de l’achat de canettes de bière », a déclaré Ken Neumann, directeur national, Syndicat des Métallos.

« Ce boycottage fournit un énorme soutien aux groupes de travailleurs courageux qui se défendent et se battent pour des emplois décents pour la classe moyenne. Voici encore le cas d’une multinationale extrêmement rentable qui essaie d’éliminer de bons emplois au Canada, sans devoir se justifier puisqu’elle a les moyens et le pouvoir d’agir comme elle le fait », a souligné M. Neumann.

« Nous ne devons pas laisser cette multinationale incroyablement rentable - dont le PDG empoche 13 millions de dollars par année - manifester un tel mépris à l’égard des travailleurs qui ont contribué à son succès », a déclaré aujourd’hui Hassan Yussuff, président du CTC, lorsqu’il a annoncé le boycottage national.

Consultez le communiqué diffusé aujourd’hui par le Congrès du travail du Canada

Syndicat des Métallos (FTQ)

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

Sur le même thème : Anti-syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...