Édition du 13 avril 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Le Syndicat des communications de Radio-Canada dénonce les compressions annoncées par le diffuseur public

MONTRÉAL, le 25 oct. 2012 - Le Syndicat des communications de Radio-Canada (FNC-CSN) dénonce les nouvelles compressions de 28,4 millions de dollars que le diffuseur public vient d’annoncer. Cette réduction de budget est la conséquence directe de la décision du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) de supprimer le Fonds pour l’amélioration de la programmation locale (FAPL). « C’est une preuve supplémentaire, s’il en fallait encore une, que le diffuseur public est sous-financé », affirme le président du SCRC, Alex Levasseur.

La décision annoncée par la Société Radio-Canada aura des impacts importants en région, alors que certaines productions régionales comme Belle Baie, en Acadie, et Créatures fantastiques, à Trois-Rivières, disparaissent afin de dégager une économie de 4 millions. Certaines productions d’envergure nationale sont aussi éliminées afin de dégager 8 millions supplémentaires. De plus, Radio-Canada produira moins d’émissions d’origine canadienne et les rediffusions d’anciennes émissions seront plus nombreuses.

Le SCRC demande instamment au CRTC d’intervenir vigoureusement lors des audiences pour le renouvellement des licences de Radio-Canada, le mois prochain, afin de protéger la capacité financière de la Société Radio-Canada de remplir le mandat qui lui est confié en tant que diffuseur public. « Il est plus urgent que jamais de régler une fois pour toutes le financement de Radio-Canada, sans quoi les services continueront de se dégrader, d’ajouter M. Levasseur. La décision de la Société visant à préserver les émissions aux heures de grande écoute vient confirmer notre prétention : les revenus publicitaires ne peuvent à eux seuls garantir la mission d’information nationale, régionale et de culture générale à laquelle la population canadienne est en droit de s’attendre. »

Le Syndicat des communications de Radio-Canada, affilié à la Fédération nationale des communications de la CSN, représente 1800 salarié-es de la société publique au Québec et à Moncton.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...