Édition du 15 octobre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Luttes étudiantes

Le mépris envers les stagiaires a assez duré Et notre gentillesse aussi.

Nous occupons présentement les bureaux du Bureau de coopération
interuniversitaire (BCI) pour faire valoir l’urgence que le BCI prenne
dès maintenant position pour la rémunération des stages. Nous dénonçons
que cela n’ait pas encore été fait alors que la lutte pour
l’amélioration des conditions de stages bat son plein et que nombre de
groupes, associations et syndicats affichent leur solidarité. Le BCI
avait pourtant été rapide à se positionner lorsque était venu le temps
de cautionner des hausses aberrantes de frais de scolarité.

En cette journée de grève mondiale des stagiaires, nous joignons nos
voix à celles de centaines de milliers de personnes à travers le monde
pour exiger la rémunération de tous les stages. Alors que depuis des
années, le mouvement étudiant multiplie les actions de visibilité et les
efforts pour faire entendre ses revendications, le mépris du
gouvernement caquiste s’inspire de celui de ses prédecesseurs. Le
soutien de nos institutions d’enseignement et du BCI à de bonnes
conditions d’études est primordial.

La consultation qu’organise le gouvernement n’est qu’une diversion
visant à empêcher le mouvement de grève des stages. Mais nous savons que
les acquis sociaux sont arrachés par la lutte.Nous ne nous laisserons
pas capturer par les tactiques de manipulation gouvernementale.Si nous
nous retrouvons aujourd’hui à faire la grève et à entreprendre cette
occupation, c’est que ces moyens de pression se présentent comme la
seule façon de visibiliser le travail fait en stage et répond au besoin
criant de mettre fin autravail gratuit qui est exigé dans les domaines
traditionnellement et majoritairement féminins. L’exploitation n’est pas
notre vocation et n’aura dégal à notre colère que la grève qui viendra.

Nous ne cesserons que lorsque nos stages seront rémunérés.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Luttes étudiantes

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...