Édition du 17 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Les Teamsters déclenchent la grève chez Molson

Il s’agit d’une grève générale illimitée. Les membres ont clairement exprimé leur mécontent lors de l’assemblée générale de dimanche matin dernier.

LAVAL, QC, le 25 mars 2022 - Les quelque 420 travailleurs et travailleuses de l’usine de brassage Molson-Coors de la Rive-Sud sont en grève en ce moment. Dimanche dernier, près de 320 travailleurs et travailleuses présents à une assemblée syndicale ont voté à 99 % contre les dernières offres patronales et à 99 % pour donner un mandat de grève à leur syndicat, la Section locale 1999 des Teamsters.

Les points en litige entre les parties sont nombreux. L’employeur a notamment proposé des augmentations de salaire nettement insuffisantes, sous l’inflation et veut implanter un système de mises à pied qui ne tient pas compte de l’ancienneté et qui déplaît profondément aux membres des Teamsters.

« Pour dire les choses franchement, les enjeux de négociation sont tellement nombreux que l’employeur aurait intérêt à revoir sa stratégie, précise le président de la Section locale 1999 des Teamsters, Michel Héroux. Molson-Coors doit comprendre qu’après des années difficiles, notamment le déménagement sur la Rive-Sud et la réduction de la force de travail, elle doit traiter ses salarié·es avec respect. »

Il s’agit d’une grève générale illimitée. Les membres ont clairement exprimé leur mécontentement lors de l’assemblée générale de dimanche matin dernier.

« Les membres sont solidaires et résolus à se faire respecter, ajoute Éric Picotte, président syndical local chez Molson-Coors. On sait à quel moment ce conflit de travail commence, mais je ne peux dire à quel moment il va se terminer. »

« Depuis la fusion avec Coors en 2005, ajoute M. Picotte, nos conditions de travail se dégradent. Les décisions sont prises à partir de Milwaukee depuis la fusion avec Miller il y a quelques années et c’est encore pire. »

Bref, l’approche « familiale » de Molson est bel et bien chose du passé.

Un média montréalais rapportait en février dernier que les ventes nettes du brasseur sont passées de 9,7 milliards en 2020 à 10,3 milliards en 2021, une hausse de 6,5 %. Au dernier trimestre de l’année, la hausse du chiffre d’affaires a atteint 14,2 %, à 2,6 milliards US.

Avec la pénurie de main-d’œuvre qui touche tous les secteurs d’activité, le brasseur à intérêt à améliorer substantiellement ses offres aux membres de la Section locale 1999 des Teamsters.

Les porte-parole syndicaux seront présents dès vendredi matin à 10 h à l’usine de la Rive-Sud située au 6125 Rte de l’Aéroport, Saint-Hubert, QC J3Y 0V9.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...