Édition du 29 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres et revues

Les angles morts de l’impérialisme et du colonialisme français

« Ce livre vient en complément de l’exposition « C’est quoi le colonialisme aujourd’hui ? », réalisée par la commission Nord/Suds de la Fédération des associations de solidarité avec tou-tes les immigré·es(Fasti). En plus des textes des différents panneaux, il contient le présent édito, un entretien croisé avec trois intervenant∙es : Ludivine Bantigny (historienne), Patrice Garesio (coprésident de Survie) et Jean-Louis Marziani (Solidaires Val-de-Marne), ainsi que des références bibliographiques et audiovisuelles « pour aller plus loin ». Le temps manque parfois pour lire l’intégralité d’une exposition, alors là, vous avez tout (et même plus) entre les mains ! »

Tiré de Entre les lignes et les mots

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse, la présentation et l’introduction du livre sont disponibles ici :
https://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2022/09/16/presentation-et-introduction-du-livre-cest-quoi-le-colonialisme-aujourdhui/

« Le colonialisme est une idéologie qui vise à légitimer l’extension de la souveraineté d’un État sur d’autres territoires. Il se caractérise par plusieurs éléments :
* l’expropriation terrienne de personnes colonisées ;
* la transformation de l’économie du colonisé au profit de l’économie du colon ;
* le traitement d’exception et l’instauration de hiérarchies raciales ».
Dans l’introduction les auteurs et autrices reviennent, entre autres, sur des éléments de l’histoire longue du colonialisme et de l’idéologie coloniale, les crimes contre l’humanité, les exterminations, le pillage et la traite négrière, l’accumulation primitive du capital, la réduction des populations au statut d’« indigène », les luttes des peuples pour leurs indépendances, le néocolonialisme, l’imbrication des rapports sociaux, le colonialisme français et son soutien aux colonialismes israélien et marocain…

Le colonialisme français en dix petits chapitres :

Les territoires d’outre-mer. Poussières de l’empire, colonies, violation du droit international. « Cet ordre colonial actuel se manifeste notamment par la transformation de l’économie locale en fonction des besoins de l’économie métropolitaine, à la merci de la spéculation financière et du remplacement de l’agriculture vivrière par la monoculture. La métropole y détient également une place privilégiée pour l’exportation de ressources diverses à moindre cout », la main mise sur la terre et sur les mers (zone économique exclusive de plus de 11 millions de km2), régimes juridiques d’exception…

Les interventions militaires. Plus de soixante interventions militaires depuis les indépendances des années 60. Il ne faut pas oublier les bases militaires, la domination « géopolitique », le complexe militaro-industriel et le commerce sanguinaire des armes…

Le franc CFA. L’édifice monétaire de la domination, le contrôle financier et économiques sur les anciennes colonies, le franc pacifique, le franc comorien…

Les accords de partenariat économique. Les accords de libre-échange définis par les intérêts et les choix des puissances dominantes, les négociations asymétriques, l’ouverture à la concurrence et la main mise sur les marchés…

L’accaparement des terres. La spoliation foncières en particulier des terres cultivables, l’expropriation de communautés entières, les impacts genrés et écologiques…

La dette des pays des suds. Fardeau pour les populations et mécanisme de subordination des pays, les prêts pour sauver les créanciers du nord, les conditionnalités du FMI, les dettes odieuses et illégitimes…

La gestion des migrations. «  La gestion institutionnelles des migrations revêt un caractère colonial. Celui-si se manifeste notamment par le traitement réservé aux populations étrangères, au sein des frontières françaises et européennes mais également à l’extérieur de ces frontières », l’externalisation et la militarisation des frontières, le régime juridique dérogatoire du CESEDA…

L’extractivisme. « Instrument central de l’économie néolibérale et productiviste, l’extractivisme a des impacts sociaux et environnementaux colossaux, en particulier pour les femmes  », les grandes sociétés françaises…

Le soutien de la France à la colonisation de la Palestine. Apartheid et complicité, droit international violé et crimes de guerre, la décrédibilisation des luttes contre la politiques coloniale israélienne…

Le soutien de la France à la colonisation du Sahara occidentales. «  En contradiction avec les droit international et les résolutions de l’ONU, le Sahara occidental est toujours placé sous la domination du Maroc »…

Chaque partie est complétée par des indications d’organisations travaillant particulièrement sur chaque sujet traité.
Il convient de ne pas oublier ce que le colonialisme a induit dans la construction de la république française, dans ses institutions et fonctionnements.

Le livre se conclut par un entretien « Colonialisme, anticolonialisme, décolonialité », Ludivine Bantigny, Patrice Garesio, Jean-Louis Marziani, l’histoire oubliée ou occultée de pans entiers du passé colonial et des luttes de résistance, les responsabilités de nos « propres » Etats, la Françafrique, le combat des esclaves pour leur affranchissement, les noms de rue et les statues, les liens entre domination coloniale et prédation sexuelle, la défense des sans-papiers…

«  Pour cela, montrer sans relâche comment la situation des uns pèse sur celle des autres, comment les luttes et les victoires des plus exploités, des ex-colonisés, des « non-européens », sont des victoires pour tout le salariat, qui brisent justement la spirale continue du moins-disant social appliquée à toutes et tous ».

Fasti : C’est quoi le colonialisme aujourd’hui ?
10 exemples de la politique coloniale française
https://www.syllepse.net/c-est-quoi-le-colonialisme-aujourd-hui–_r_28_i_900.html
Editions Syllepse, Paris 2022, 84 pages, 5 euros

Didier Epsztajn

Exposition en libre accès : https://www.fasti.org/Sortie-de-l-expo-C-est-quoi-le-colonialisme-aujourd-hui
En finir avec le colonialisme et le « parti colonial »
https://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2021/09/29/en-finir-avec-le-colonialisme-et-le-parti-colonial/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Livres et revues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...