Édition du 22 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Les membres d'Unifor ratifient une entente avec GM

TORONTO, le 25 sept. 2016 - Les membres d’Unifor travaillant dans les installations de General Motors à Oshawa, Saint Catharines et Woodstock ont ratifié une entente qui garantit des investissements dans les trois installations et prévoit la conversion de 700 emplois précaires ainsi que des hausses salariales.

« Les gains réalisés dans le cadre de cette entente sont historiques et représentent plus que ce qui a été fait dans les dix dernières années. Unifor a démontré ce qui peut être accompli lorsque les travailleurs ont un syndicat et un comité de négociation uni qui parlent en leur nom » a déclaré le président national d’Unifor, Jerry Dias.

La nouvelle entente a été ratifiée par 64,7 pour cent de la totalité des membres des trois installations, dont 66,5 pour cent des membres travaillant à la production et 56,5 pour cent des ouvriers de métiers spécialisés. L’entente ratifiée avec GM trace la voie pour les négociations contractuelles qui commenceront lundi avec Fiat - Chrysler Automobile (FCA). Une fois une entente ratifiée avec FCA, des négociations commenceront avec Ford.

« Aujourd’hui, je suis fier de dire que nous avons assuré un avenir brillant aux travailleurs - un avenir qui réserve aux générations futures de bons emplois à temps plein assortis d’avantages sociaux et de hausses salariales - ainsi qu’une base économique solide pour nos collectivités et pour tous nos membres », a déclaré Greg Moffat, président du comité de négociation avec GM et membre de la section locale 222.

La nouvelle entente avec les 4000 membres d’Unifor travaillant à Oshawa, Saint Catharines et Woodstock comprend :

- 554 millions de dollars d’investissements au Canada, qui garantiront la sécurité de l’emploi et de nouveaux produits à Oshawa - qui commencera à construire des automobiles et des camions - la stabilité grâce à un transfert des volumes vers l’usine de Saint Catharines, ainsi que des améliorations dans le centre de distributions de pièces de Woodstock ;

- la conversion de 700 emplois temporaires en emplois permanents à temps plein assortis d’avantages sociaux, d’un régime de retraite, d’une prime à la signature, d’une augmentation forfaitaire de 1000 $ et d’une progression salariale ;

- des augmentations salariales générales totalisant 4 % sur la durée de l’entente et une somme forfaitaire totalisant 12 000 $ sur quatre ans ;

- une prime à la signature de 6000 $ ;

- un programme des nouvelles embauches amélioré qui injectera des milliers de dollars d’argent frais en revenus.

« Au cours des négociations avec GM, le syndicat a établi des objectifs clairs qu’il a atteints, dont l’objectif prioritaire de garantir des investissements et des produits pour ses membres et pour l’avenir de l’industrie de l’automobile », a déclaré Jerry Dias. « Nous n’accepterons rien de moins de la part de Fiat Chrysler et de Ford. »

Pour en savoir plus et obtenir des renseignements généraux, veuillez consulter la page unifor.org/autotalks16 (en anglais seulement) ou suivez @Autotalks16.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...