Édition du 15 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Les profs de Montréal ne sont pas rassurés (Alliance des professeures et professeurs de Montréal)

MONTRÉAL, le 27 avril 2020 - L’Alliance des professeures et professeurs de Montréal a appris, au même moment que le reste de la population, la décision du gouvernement Legault de rouvrir les écoles primaires montréalaises le 19 mai prochain. La réouverture précipitée des établissements scolaires de Montréal crée beaucoup d’angoisse chez les profs qui craignent pour leur santé et leur sécurité.

« Une fois de plus, les directives du ministère oublient de tenir compte de la réalité montréalaise : la pénurie de profs, les milieux défavorisés, les parents et les élèves allophones, etc. Nous avons plusieurs doutes sur la faisabilité de respecter les mesures de distanciation sociale dans le contexte montréalais, de déclarer la présidente de l’Alliance, Catherine Beauvais-St-Pierre. La décision du gouvernement semble uniquement motivée par des intérêts économiques, sinon comment justifier la réouverture des écoles primaires et le prolongement de la fermeture des écoles secondaires ? La relance économique ne doit pas se faire au détriment de la santé et de la sécurité des profs, des élèves et du public. Sur cette question, il n’y a pas de place au compromis ! »

La fermeture des écoles le 13 mars dernier a été une décision sage et prudente de la part du gouvernement. Toutefois, depuis ce moment, les communications du ministère ont été très souvent brouillonnes et incomplètes. Le milieu de l’éducation ne sait plus sur quel pied danser face à l’apparente improvisation du gouvernement.

« Les profs ont hâte de retourner enseigner et de retrouver leurs élèves. Ils ne veulent toutefois pas le faire à leurs risques et périls. Un retour à l’école ne peut pas être envisagé sans le matériel de protection approprié, de conclure madame Beauvais-St-Pierre. La réouverture des écoles ne semble pas faire l’unanimité au sein de la communauté d’experts. L’Organisation mondiale de la santé prône la plus grande prudence. L’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Dre Teresa Tam, appuie cette position. En l’absence de consensus clair, le premier ministre doit appliquer le principe de précaution. »

L’Alliance collaborera avec la FAE et la CSDM pour s’assurer que la réouverture des établissements scolaires montréalais respecte les plus strictes mesures sanitaires. Les profs ne mettront pas leur santé à risque.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...