Édition du 20 avril 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Négociations du secteur public

Les profs du cégep de Rivière-du-Loup votent à l'unanimité en faveur de la grève (FEC-CSQ)

RIVIÈRE-DU-LOUP, QC, le 11 déc 2020 - Réuni en assemblée générale le 8 décembre dans le contexte du renouvellement de la convention collective, le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep de Rivière-du-Loup (SEECRDL) annonce que ses membres se sont prononcés à l’unanimité en faveur de la tenue d’une grève pouvant aller jusqu’à cinq jours, à exercer au moment jugé opportun.

À travers ce vote, les membres du syndicat réunis expriment leur mécontentement dans le contexte des négociations du secteur public. Devant l’impasse aux tables de négociations causée par des offres du gouvernement jugées insultantes, les membres du SEECRDL envoient un message clair au gouvernement sur la nécessité qu’il y ait un mouvement significatif dans l’avancée des négociations. « Nos enseignantes et nos enseignants portent la session à bout de bras et doivent être entendus ! Les discussions piétinent sur le nombre de sujets concernant les conditions de travail du personnel enseignant, car les marges de manœuvre financière dégagées par le gouvernement pour y parvenir sont faméliques », mentionne Youri Blanchet, président du SEECRDL.

Faut que ça change maintenant

Plus précisément, les enseignantes et les enseignants désirent davantage de ressources pour reconnaître les nouvelles exigences propres à l’enseignement collégial, comme l’encadrement des étudiants en difficulté, l’intégration toujours plus importante des nouvelles technologies, qui permettent d’ailleurs l’enseignement à distance, et la multiplication des tâches administratives. La diminution de la précarité des jeunes membres du personnel enseignant est aussi une priorité.

Comme le SEECRDL, les syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) se sont donné le mandat de tenir des votes de grève jusqu’à la fin du mois de janvier. Il s’agit du premier syndicat de la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ) à tenir une assemblée générale dans le cadre de cette consultation.

La mobilisation se poursuit

Par ailleurs, le SEECRDL organise mardi prochain, soit le 15 décembre, une marche qui partira du cégep, à midi, pour se rendre au bureau du député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif. Les enseignantes et les enseignants demanderont que le député porte leurs demandes concernant l’amélioration de leurs conditions de travail au premier ministre ainsi qu’au président du Conseil du Trésor.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Négociations du secteur public

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...