Édition du 21 septembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Les travailleurs de l'hôtellerie du Québec avec FC-CSN manifestent en solidarité avec les travailleurs de l'hôtel Hilton Metrotown en lock-out en C.-B.

Le 22 juillet 2021

Les travailleurs de l’hôtellerie du Québec avec FC-CSN manifestent en solidarité avec les travailleurs de l’hôtel Hilton Metrotown en lock-out en C.-B.

Québec, QC - Aujourd’hui, des travailleurs de l’hôtellerie du Québec et de la Colombie-Britannique ont formé une ligne de piquetage symbolique devant l’Hôtel PUR, propriété de DSDL, parce que le propriétaire a refusé de réembaucher les travailleurs qu’il a mis à pied en raison de la pandémie. DSDL Canada a licencié près de 100 travailleurs de longue date au Hilton Vancouver Metrotown, en Colombie-Britannique, pendant le COVID-19, au lieu de leur garantir le droit de retourner à leur emploi lorsque les affaires reprendront. Les travailleurs du Hilton Metrotown ont lancé un boycott jusqu’en 2022 pour les clients syndiqués qui coûte DSDL des millions de dollars en affaires perdues. La semaine dernière, la Fédération du travail de l’Alberta a fixé la date limite du boycott au 8 août pour les hôtels Varscona, Mettera et Matrix d’Edmonton appartenant à DSDL. Maintenant, les travailleurs de l’Hôtel PUR au Québec, représentés par la FC-CSN, exigent que DSDL ramène les travailleurs à leur poste.

Dans un élan de solidarité interprovinciale, les travailleurs de l’Hôtel PUR ont envoyé des lettres à la direction de l’hôtel et ont fait des dons à la caisse de secours pour les employés licenciés et en lock-out du Hilton Metrotown, afin de demander à DSDL de mettre fin au conflit de travail en Colombie-Britannique et de cesser de profiter des travailleurs de l’hôtellerie partout au Canada.

DSDL Canada Investments est une filiale de la société sud-coréenne DSDL Co. Le propriétaire de l’hôtel profite de la pandémie pour licencier ses employés et revenir sur des décennies de gains économiques, avec un impact disproportionné sur les femmes et les immigrants.

Cecilia Rutter, travailleuse du Hilton Metrotown en lock-out :

"Je suis en colère contre la façon dont DSDL nous traite, nous les travailleurs de l’hôtellerie à travers le Canada. Je lutte pour survivre et je n’ai travaillé que quelques heures de travail avant d’être mise en lock-out le 16 avril. C’est pourquoi je suis reconnaissant aux travailleurs de l’Hôtel PUR d’être à nos côtés aujourd’hui à Québec. Ensemble, nous allons lutter pour protéger nos emplois. "

###

La section 40 de UNITE HERE est un syndicat qui représente les travailleurs des secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et des aéroports de la Colombie-Britannique. Pour en savoir plus, consultez le site UniteHereLocal40.org.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...