Édition du 21 janvier 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Manifestation des travailleurs du ciment devant l'Assemblée nationale du Québec - « Si le premier ministre Couillard cherche de l'argent qu'il commence par ne pas investir dans le ciment du chômage »- clament les Métallos et Unifor

QUÉBEC, le 20 mai 2014 - Les travailleurs de l’industrie québécoise du ciment, membres du Syndicat des Métallos et du syndicat Unifor, manifestent aujourd’hui devant l’Assemblée nationale, à l’occasion de la rentrée parlementaire. Plusieurs bétonnières seront aussi sur la colline parlementaire.

« Le trio économique du gouvernement Couillard risque de marquer dans son propre but s’il va de l’avant avec le projet de cimenterie à Port-Daniel. C’est incompréhensible qu’un gouvernement qui affirme être aux prises avec une impasse budgétaire de 3,7 milliards s’apprête à dépenser un demi-milliard dans un tel projet à haut risque », fait valoir le directeur québécois des Métallos, Daniel Roy. 

À 11h15 ce matin, des travailleurs de Ciment Lafarge à Saint-Constant, Holcim de Joliette, Ciment-Québec à Saint-Basile-de-Portneuf et Colacem de Grenville-sur-la-Rouge, seront les premiers à manifester devant l’Assemblée nationale, au premier jour de la nouvelle législature. Ils craignent que l’ouverture d’une nouvelle cimenterie à Port-Daniel entraîne des pertes d’emplois dans les usines déjà existantes, qui fonctionnent actuellement à 60 % de leur capacité.

« Il serait absurde qu’un gouvernement qui se targue de bien gérer les finances publiques et qui s’est fait élire en affirmant sa volonté à créer de l’emploi, se lance dans un projet qui défie autant le sens commun… La dépense est démesurée, les perspectives de succès du projet sont mitigées et les pertes d’emplois dans toutes les autres cimenteries du Québec semblent inévitables. L’équation n’est pas difficile à faire, on ne peut pas jouer à la roulette russe avec les fonds publics et les emplois du monde ! », fait valoir le directeur québécois d’Unifor, Michel Ouimet.

Manifestation des travailleurs du ciment


Mardi 20 mai


Devant l’Assemblée nationale du Québec


Dès 11h15

Syndicat des Métallos (FTQ)

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections