Édition du 20 octobre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Marche mondiale des femmes 2020

Résistons pour vivre, Marchons pour transformer !

Saint-Jérôme, jeudi le 15 octobre 2020 – Étant réunies virtuellement à l’occasion de leur Assemblée générale annuelle qui avait lieu aujourd’hui, plus d’une vingtaine de femmes issues des organismes membres du Réseau des femmes des Laurentides (RFL) veulent profiter de l’occasion pour souligner ce qui devait être la clôture des activités de la Marche mondiale des femmes 2020.

Les actions à l’international prendront fin le 17 octobre 2020, mais au Québec, les femmes se mobiliseront jusqu’à l’automne 2021. Pour cette 5ième action internationale, le thème choisi est Résistons pour vivre, Marchons pour transformer ! Les femmes de partout dans le monde se sont mobilisées autour d’actions pour dénoncer les inégalités entre les femmes et les hommes afin de construire un monde basé sur la Paix, la Justice, l’Égalité, la Liberté et la Solidarité. Au Québec,
cette nouvelle série d’actions débute avec la diffusion d’une des 5 revendications qui avaient été dévoilées lors du lancement des activités, en mars dernier.

Cette dernière vise à poursuivre la lutte contre la pauvreté des femmes et des familles. Pour ce faire, nous demandons de reconnaître pleinement la valeur du travail des femmes en assurant un revenu qui couvre tous les besoins essentiels, notamment, en haussant immédiatement le salaire minimum à 15$ de l’heure. « Le Réseau des femmes des Laurentides s’est attardé à l’enjeu de l’autonomie économique des femmes en réalisant un état des lieux sur le sujet, qui fut lancé en
mars dernier. L’occasion nous semblait toute désignée aujourd’hui pour remettre en lumière cet outil précieux. » nous rapporte Mélanie Hébert, présidente du RFL.

« EMPREINTES DE FEMMES – Un pas de plus vers l’autonomie économique des femmes en situation de vulnérabilité ou de pauvreté fait état de la situation économique et des facteurs d’appauvrissement des femmes de la région. L’état des lieux propose également diverses solutions aux élus et partenaires, dont celle de développer des logements abordables, accessibles et sécuritaires pour les femmes en situation de vulnérabilité ou de pauvreté » mentionne Vicky Langlais, coordonnatrice du RFL.

L’état des lieux est disponible gratuitement sur le site Web du RFL au :
http://www.femmeslaurentides.org/wp-content/uploads/2019/03/Etat-des-lieux-RFL-2019-FINAL.pdf

Le Réseau des femmes des Laurentides est solidaire avec les femmes d’ici et d’ailleurs et continue de se mobiliser pour l’amélioration des conditions de vie de toutes. Laisser nos EMPREINTES DE FEMMES en faisant un pas de plus vers l’autonomie économique des femmes en situation de vulnérabilité ou de pauvreté, c’est ce qu’on appelle marcher pour transformer !

Le Réseau des femmes des Laurentides (RFL) est un regroupement régional qui rassemble et représente vingt groupes et comités de femmes de la région des Laurentides. L’organisme travaille avec ses membres à améliorer les conditions de vie des femmes dans une perspective féministe d’égalité entre les sexes et de justice sociale.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...