Édition du 23 février 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Éducation

Masques avec fenêtres - « Compromettre le développement des enfants pour économiser, c'est cheap. » - Christine Labrie

QUÉBEC, le 1er févr. 2021 - La députée de Québec solidaire responsable de l’Éducation et de la Famille presse le gouvernement caquiste de fournir d’urgence des masques à fenêtre transparente aux intervenantes et intervenants en milieux de garde et demande qu’un financement séparé soit accordé pour gérer l’approvisionnement de ces masques. Elle dénonce le retard de la CAQ dans ce dossier, qui a des impacts directs sur le développement des enfants.

« Je savais que ça prendrait quelques semaines avant que la CAQ puisse respecter son engagement, parce que l’approvisionnement, c’est un de leurs maillons faibles depuis le début de la crise. Mais le problème ce n’est même pas l’approvisionnement, c’est que les fonds mis à la disposition des services de garde ne sont pas suffisants pour acheter des masques avec fenêtre sans devoir couper ailleurs », dénonce la députée solidaire.

Québec solidaire avait fait adopter une motion à l’Assemblée nationale cet automne, demandant au gouvernement de mettre à la disposition des services de garde du matériel de protection permettant à la fois de protéger le personnel et de prévenir les impacts du port prolongé du masque sur le développement des enfants. Bien que le ministre Lacombe s’était engagé à donner suite à cette motion, un cri d’alarme lancé par les travailleuses et travailleurs du milieu ce matin nous indique que cet enjeu est loin d’être réglé.

« Les spécialistes du développement de l’enfant nous disent que le port prolongé du masque peut avoir des impacts majeurs sur le développement des enfants. C’est vraiment cheap de la part de la CAQ d’essayer d’économiser sur le matériel, en négligeant les impacts à long terme. En bout de ligne, ce sont les enfants qui vont payer le gros prix », ajoute la députée de Sherbrooke.

Selon les experts, le fait de priver les bambins de l’expression faciale des éducatrices et éducateurs aura des effets désastreux et difficilement réversibles sur leur développement normal.

« Dans quelques années, quand les poupons d’aujourd’hui vont entrer à l’école, la CAQ ne formera peut-être plus le gouvernement, mais comme société, on va devoir soutenir ces enfants. Mieux vaut investir quelques millions aujourd’hui pour des masques qui réduisent les impacts sur le développement du langage et des habiletés sociales, que de devoir en investir des centaines dans 5 ans pour réparer les dégâts sur une génération d’enfants qui auront passé la majorité de leurs heures d’éveil avec des adultes masqués », conclut Christine Labrie

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Éducation

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...