Édition du 21 décembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Négociation à la Sépaq - Grève générale du personnel des parcs (SFPQ)

QUÉBEC, le 12 oct. 2013 - Devant l’absence de progrès à la table de négociation, le personnel des 22 parcs nationaux de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) a déclenché une grève générale à durée indéterminée. Ainsi, l’accès à l’ensemble des parcs nationaux est perturbé par le débrayage des quelque 650 employés représentés par le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ).

Sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2012, le personnel syndiqué estime que le recours à la grève est l’ultime moyen d’action pour faire bouger l’employeur. Rappelons que ce dernier leur offre des hausses salariales de 0,5 % pour 2013 et 2014 et de 1 % par année jusqu’en 2017 « Le Syndicat a déjà consenti suffisamment aux demandes de l’employeur sans obtenir de concessions de sa part sur le plan salarial. Devant la position inflexible de ce dernier à la table de négociation, nos membres ont jugé qu’il était temps de hausser le ton », indique Lucie Martineau, présidente générale du SFPQ. 

C’est au terme d’une tournée de votes, qui a pris fin en septembre, que les membres du SFPQ des 22 parcs nationaux, 16 réserves fauniques, ainsi qu’à la Station touristique Duchesnay, ont rejeté l’entente de principe conclue avec la Sépaq. Au printemps dernier, les travailleuses et les travailleurs de la Sépaq s’étaient prononcés à 88 % pour le déclenchement d’une grève générale limitée ou illimitée.

Quelques chiffres

43 % des employés de la Sépaq travaillent selon les saisons

29 % travaillent à l’occasion, sans droit de rappel

14 $ est leur salaire horaire moyen

Le SFPQ est un syndicat indépendant qui regroupe environ 42 000 membres à travers le Québec. Quelque 31 000 d’entre eux sont issus de la fonction publique québécoise et répartis comme suit : près de 27 000 employés de bureau et techniciens et environ 4 000 ouvriers travaillant au sein de divers ministères et organismes. Les 11 000 autres membres proviennent du secteur parapublic.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...