Édition du 24 novembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Palmarès des pires ratios en CHSLD au Québec : la région de la Capitale-Nationale en position dangereuse (FIQ)

QUÉBEC, le 22 oct. 2020 - Devant la résistance du gouvernement à mettre en place des ratios sécuritaires professionnelles en soins/patient-e-s, notamment dans les CHSLD du Québec, la FIQ-Syndicat des professionnelles en soins de la Capitale-Nationale (FIQ-SPSCN) interpelle le premier ministre et le ministre de la Santé. L’hécatombe vécue ce printemps en CHSLD à cause de la COVID-19 ne doit jamais se reproduire. Le gouvernement doit accélérer les négociations pour diminuer la surcharge de travail, ce qui permettra de garantir la qualité et la sécurité des soins à la population.

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec-FIQ et la FIQ | Secteur privé-FIQP ont révélé le 21 octobre leur palmarès des pires ratios en CHSLD au Québec. La Capitale-Nationale dévoile aujourd’hui sa position en manifestant devant l’Hôpital général de Québec.

Méthodologie

Le palmarès est un portait des ratios en CHSLD effectué entre le 1er et le 18 septembre. Pour chacun des 306 CHSLD du Québec publics et privés où les membres de la FIQ et de la FIQP travaillent, une moyenne des ratios professionnelles en soins/patient-e-s a été faite sur les trois quarts de travail (jour, soir, nuit). La FIQ a classé les résultats par établissement et par région en indiquant des codes de couleurs qui illustrent le niveau de danger des conditions de travail, allant de « moins problématiques » à « très dangereux ».

Plusieurs régions sur la sellette

Le palmarès démontre que la situation n’est pas rose au Québec, car dans de nombreuses régions, les ratios ne sont pas du tout sécuritaires en CHSLD. La Capitale-Nationale ne fait pas exception et le pire ratio qu’elle connaît se trouve au CHSLD de l’Hôpital de Sainte-Anne-de-Beaupré sur le quart de nuit avec trois infirmières et trois infirmières auxiliaires pour 154 patient-e-s.

« Les ratios sécuritaires professionnelles en soins/patient-e-s sont la clé pour diminuer la surcharge de travail des professionnelles en soins et ainsi offrir des soins de qualité, ce que la population est en droit de recevoir. Présentement, les professionnelles en soins ne font qu’éteindre des feux et aller au plus urgent. Elles ne peuvent pas offrir l’entièreté des soins et n’ont ainsi pas le sentiment du devoir accompli », dénonce Patricia Lajoie, présidente de la FIQ-SPSCN.

Découvrez le palmarès des pires ratios en vous rendant à l’adresse suivante :

http://www.fiqsante.qc.ca/ratios/palmares

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...