Édition du 20 octobre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Premières Nations

Plan d'action de l'APNQL sur le racisme et la discrimination : Les Premières Nations tendent la main aux Québécois

WENDAKE, QC, le 29 sept. 2020 - L’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL) dévoilait aujourd’hui son Plan de lutte au racisme et à la discrimination, lequel propose des actions pouvant être adoptées immédiatement par les citoyens et organisations de la société civile québécoise.

« L’APNQL a décidé d’être proactive et de produire son propre Plan de lutte au racisme et à la discrimination. Le Plan comprend des dizaines d’actions concrètes qui peuvent facilement être adoptées dès aujourd’hui. Il y en a pour les municipalités, les institutions scolaires, les entreprises, les médias et pour toutes les organisations de la société civile, tout comme pour les individus. Chacun peut faire sa part. Nous avons tous un rôle à jouer dans la lutte au racisme et à la discrimination », a déclaré Ghislain Picard, chef de l’APNQL.

Le dévoilement du plan donne suite à la divulgation, le 12 août dernier, des résultats d’un sondage mené auprès de plus de 1000 participants, qui avait pour objectif d’évaluer les connaissances et les perceptions des Québécois envers les Premières Nations au Québec. Ainsi, il apparait que la quasi-totalité des Québécois non autochtones (92 %) reconnaissent que les Premières Nations font l’objet de racisme ou de discrimination au Québec.

« Le racisme et la discrimination envers les Premières Nations sont bel et bien présents au Québec et le décès d’une femme Atikamekw hier à l’hôpital de Joliette illustre cette triste réalité qu’une grande majorité de Québécois reconnaissaient. Je sais bien que, la plupart du temps, le racisme que nous subissons n’est pas intentionnel et qu’il est souvent le fruit de biais inconscients. Il est aussi très souvent le fruit de politiques gouvernementales qui conduisent à la discrimination systémique », a ajouté le chef Picard.

Les résultats de ce sondage ont également démontré que des progrès ont été réalisés au cours des dernières années quant à l’opinion des Québécois sur les Premières Nations. De façon générale, une majorité de la population québécoise fait preuve d’ouverture envers les Premières Nations et appuie les demandes.

Pour construire le Plan de lutte, l’APNQL a puisé dans les nombreuses recommandations des plus récents rapports des commissions d’enquête qui se sont tenues au Québec et au Canada. Ces rapports ont été faits avec rigueur et leur élaboration a nécessité à plusieurs reprises la participation, souvent très pénible, de personnes qui subissent des situations discriminatoires et/ou de racisme. Plutôt que de laisser dormir ces précieux témoignages et recommandations, l’APNQL a entrepris de se les approprier et de voir en tout respect comment chacune et chacun peut contribuer.

Le Plan de lutte au racisme et à la discrimination et les appels à l’action auprès de la population québécoise n’ont pas pour objectif de décharger le gouvernement du Québec de ses responsabilités. Au contraire, l’APNQL interpelle également le gouvernement afin qu’il fasse siennes les actions proposées qui relèvent de la responsabilité de l’État.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Premières Nations

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...