Édition du 20 septembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Transport en commun

Pour un service public de transport adapté : le syndicat s'invite au CA de la STM (SCFP)

MONTRÉAL, le 8 juill. 2015 - Les représentants du Syndicat des chauffeurs d’autobus, opérateurs de métro et employés des services connexes au transport de la STM (SCFP-1983) étaient visibles au conseil d’administration de la STM où ils rappelaient l’importance de miser sur le service public en matière de transport adapté.

Depuis plus d’une décennie, les entreprises privées prennent de plus en plus de place dans le transport adapté et effectuent aujourd’hui plus de 87% des déplacements, représentant près de 50 millions de dollars de contrats. Alors que les chauffeurs du transport adapté assuraient 37% des déplacements au début des années 2000, ils en font aujourd’hui moins de 11%.

« Le Syndicat demande à la STM d’inverser la tendance et de donner une proportion plus grande du transport adapté à l’interne. Les travailleurs de la STM sont les mieux placés pour assurer la qualité de service et nous sommes prêts à travailler avec la STM pour continuer à le faire, » a expliqué Renato Carlone, président du SCFP-1983.

Le Syndicat a aussi rappelé à la STM que le transport collectif et le transport adapté sont des services publics et qu’il serait regrettable d’y appliquer un modèle d’affaires.

« La rentabilité est certainement souhaitable, mais elle ne devrait pas l’être au détriment de la qualité du service public avec une clientèle ayant des besoins particuliers, » a ajouté le président du Syndicat.

Les chauffeurs du transport adapté à la STM reçoivent une formation complète de trois semaines avant de pouvoir offrir le service aux usagers. En sous-traitant le transport adapté au profit de l’industrie du taxi, la STM abaisse la qualité du service et les conditions de travail des travailleurs du transport adapté, sans parler des impacts sur la santé et la sécurité des usagers, ce que le syndicat déplore.

Le syndicat milite, de plus, auprès du ministère du Transport afin qu’un financement adéquat soit assuré par le gouvernement du Québec pour le transport adapté.

« Le Syndicat demande au gouvernement et à la direction de la STM de faire profiter aux usagers du transport adapté de l’expertise de ses travailleurs, » a conclu Daniel Leroux, vice-président du SCFP-1983.

Sur le même thème : Transport en commun

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...