Édition du 12 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Rapatriement de l’Assurance-emploi

Réplique à Pierre Dubuc de l’Aut’Journal

L’objet premier du débat concernant le rapatriement de l’assurance-emploi est de regarder s’il s’agit de la meilleure façon de lutter contre les reculs que veut nous imposer le gouvernement fédéral. À ce titre les conservateurs ne sont pas les seuls concernés, ils ont approfondi la détérioration amorcée par les libéraux.

L’article de Pierre Dubuc parle du mouvement d’opposition aux contre-réformes et de la grande manifestation de Thetford Mines du 27 octobre dernier qui regroupait 1200 travailleurs et travailleuses. Il omet cependant de mentionner que le CNC a refusé d’y participer. Pourtant toutes les centrales syndicales et de nombreux groupes populaires étaient présents. Il s’agit là d’une question importante. S’il est légitime de revendiquer ou à tout le moins de se questionner sur l’importance du rapatriement de l’assurance-emploi au Québec, cela ne devrait pas empêcher de lutter conjointement sur le terrain. Mais Pierre Dubuc tourne les coins ronds. Il affirme que cette politique fait consensus et omet de mentionner la position du MASSE qui a exprimé une autre opinion à ce sujet http://pressegauche.org/spip.php?article11927. Il ignore la position du PQ de renoncer au rapatriement de l’assurance-emploi pour l’instant. Fidèle à son habitude, il met de côté une grande partie du débat et utilise la méthode facile du collage d’étiquettes comme il l’a fait en citant une partie de mon article précédent http://pressegauche.org/spip.php?article11981 . Il passe aussi sous silence le fait que Presse-toi à gauche a également publié un article de Pierre Céré afin de donner toute la dimension du débat http://pressegauche.org/spip.php?article11922.

Il reprend finalement la question du Québec indépendant et du contrôle des travailleurs, amorcé dans mon dernier article, mais sans y répondre. Y serait-il opposé ? Il serait intéressant de connaître sa position là-dessus. Pour ma part je suis ouvert au débat.

André Frappier

Militant impliqué dans la solidarité avec le peuple Chilien contre le coup d’état de 1973, son parcours syndical au STTP et à la FTQ durant 35 ans a été marqué par la nécessaire solidarité internationale. Il est impliqué dans la gauche québécoise et canadienne et milite au sein de Québec solidaire depuis sa création. Co-auteur du Printemps des carrés rouges pubié en 2013, il fait partie du comité de rédaction de Presse-toi à gauche et signe une chronique dans la revue Canadian Dimension.

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...