Édition du 15 septembre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Rentrée scolaire - La CAQ doit offrir plus de congés payés ou elle risque d'alimenter la contagion (QS)

QUÉBEC, le 28 août 2020 - Au lendemain d’une journée de rentrée scolaire marquée par plusieurs cas de contamination à la COVID-19, la responsable solidaire en matière de famille, Christine Labrie, et le responsable solidaire en matière de travail, Alexandre Leduc, invitent le gouvernement Legault à faire preuve de gros bon sens et à offrir 10 jours de congés de maladie payés aux Québécoises et aux Québécois.

« La CAQ est tellement loin de la réalité des familles qu’elle a oublié que quand nos enfants restent à la maison, ça prend un parent pour rester avec eux ! L’outil d’aide à la décision pour les symptômes, c’est bien beau, mais ce n’est pas ça qui va permettre aux parents de garder leur enfant à la maison. Avec seulement deux jours de congés payés prévus par la loi, la plupart ne pourront pas se le permettre. Malheureusement, en ignorant la réalité des parents, c’est le choix impossible que la CAQ leur demande de faire », déplore Christine Labrie, elle-même mère de trois enfants.

Mme Labrie craint que des parents se tournent vers la médication pour masquer les symptômes de leurs enfants et les renvoyer malades à l’école, comme ça se voit malheureusement déjà en temps normal.

« Le gouvernement mise sur la collaboration des parents pour enrayer la contagion dans les écoles, mais il ne fait rien pour éviter qu’ils soient pénalisés s’ils prennent congé. C’est un pari risqué, surtout avec le nombre de cas qui repart à la hausse. Combien de parents vont masquer les symptômes de leurs enfants parce qu’ils ne peuvent pas prendre un jour de congé de plus ? Dans cette situation, même les employeurs seront perdants ! » affirme la députée de Sherbrooke.

Le fédéral procrastine, Legault se tourne les pouces

En étude des crédits la semaine dernière, le premier ministre Legault s’est caché derrière l’inaction d’Ottawa pour justifier l’échec de son gouvernement à accorder plus de congés payés aux Québécoises et aux Québécois malgré les demandes répétées de Québec solidaire. Alors que les parents s’inquiètent du retour en classe, la CAQ n’a aucune solution à leur offrir.

« Pendant que François Legault attend après Justin Trudeau, les parents, eux, attendent depuis des mois d’avoir assez de congés payés pour s’occuper de leurs enfants et enrayer la propagation de la COVID-19. Il serait temps que notre premier ministre "nationaliste" lâche les excuses et travaille à régler lui-même la situation. Le Québec n’a pas besoin d’Ottawa pour adapter les normes du travail au contexte exceptionnel de la COVID-19. Qu’est-ce qui les empêche d’agir ? » conclut le député d’Hochelaga-Maisonneuve, Alexandre Leduc.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...