Édition du 15 octobre 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

Responsables en services éducatifs en milieu familial - La FIPEQ-CSQ demande un rattrapage salarial pour passer de 12,42$ à 16,75$

MONTRÉAL, le 15 sept. 2019 - La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) demande un rattrapage salarial pour ses 10 000 membres Responsables en services éducatifs en milieu familial (RSE) afin de passer d’une rémunération correspondant à 12,42$ de l’heure à 16,75$ de l’heure, soit un ajustement de 35%.

Un rôle primordial

Pour la FIPEQ-CSQ, il est inacceptable qu’une profession aussi névralgique pour le développement de nos tout-petits soit rémunérée sous le salaire minimum. « Les RSE jouent un rôle primordial auprès de nos tout-petits et de leurs parents. Il est essentiel de reconnaître l’importance de leurs tâches à leur juste valeur, particulièrement dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre », souligne la présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon.

Pour la FIPEQ-CSQ, une rémunération équivalente à 16,75 $ de l’heure, correspondant à la rémunération de base d’une éducatrice en CPE non formée, représente un minimum à atteindre pour la présente négociation. La FIPEQ-CSQ demande également la formation d’un comité sur l’équité salariale afin d’établir la juste valeur du travail de la RSE.

« Nos professionnelles ont en moyenne 16 années d’expérience avec des obligations de formation continue chaque année. Un comité doit se pencher sur l’évaluation du travail de la RSE. Rappelons que parmi ses tâches, la RSE doit effectuer la gestion de son service, faire le ménage, préparer les repas et bien plus », explique Mme Grenon.

La FIPEQ-CSQ a lancé un outil pour permettre aux RSE de calculer l’augmentation demandée par leur syndicat au lien suivant : https://negos.fipeq.org/calculatrice/

Un jeu-questionnaire a également été lancé à l’attention des parents au lien suivant : https://negos.fipeq.org/combien-gagne-une-rse/

Un salaire inéquitable

En terminant, la FIPEQ-CSQ rappelle que le métier de RSE est exigeant et représente un défi pour le recrutement et la rétention de la main-d’œuvre. « Cette profession est exercée à 99 % par des femmes. La rémunération doit changer et vite ! », conclut Mme Grenon.

L’Entente collective intervenue entre le ministère de la Famille et la FIPEQ-CSQ est échue depuis le 31 mars 2019.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...