Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique canadienne

Retour sur les inégalités au Canada

Il y a quelques semaines je reprenais dans un billet d’OikosBlogue (http://www.oikosblogue.coop/?p=8579) l’article de Gérard Bérubé sur le premier volet d’une étude du Conference Board du Canada sur l’accroissement des inégalités de revenu des ménages canadiens. Il présente dans un second texte les conclusions du deuxième volet de l’étude. Elles sont assez inquiétantes.

Selon ce volet de l’étude économique du Conference Board, qui porte plus largement sur la croissance des inégalités dans le monde, le Canada ferait partie du groupe de pays où les inégalités sont en croissance importante. Même si le niveau des inégalités – mesuré par le coefficient de Gini – n’atteint pas celui des États-Unis, le pire des pays développés, il s’y approche à vitesse grand V. L’écart entre riches et pauvres s’accroît plus rapidement au Canada (9,2 % en vingt ans) qu’aux États-Unis (4,2 % pour la même période). Le revenu moyen des Canadiens les plus pauvres (après impôts et transferts, et ajusté pour l’inflation) serait passé de 12 400 $ à 14 500 $ entre 1976 et 2009 alors que l’écart avec le groupe des Canadiens les plus riches est passé de 92 300 $ à 117 500 $.

Selon l’étude, les inégalités ont progressé dans 10 des 17 pays comparables, alors qu’elles demeuraient inchangées au Japon et en Norvège et qu’elles diminuaient dans cinq pays. On y trouve, dans deux tableaux interactifs (http://www.conferenceboard.ca/hcp/hot-topics/worldInequality.aspx#anchor6), tous les pays classés selon qu’ils signalent des inégalités de revenu faibles (coefficient de revenu entre 0,200 et 299), moyennes (entre 0,300 et 399), élevés (entre 0,400 et 499) ou très élevés (plus de 0,500), ainsi que tous les pays classés selon qu’ils signalent une diminution, une augmentation ou aucun changement des niveaux d’inégalités.

Ce qu’on y remarque, c’est que les pays européens – à l’exception du Royaume-Uni et de l’Espagne – dominent largement le tableau des pays où les inégalités sont faibles et que les pays d’Amérique latine – largement gouvernés par la gauche – sont fortement représentés dans le tableau des pays où les inégalités diminuent. Le Canada, avec les autres pays anglo-saxons, fait partie du groupe des pays avec des inégalités moyennes.

L’étude du Conference Board comprend aussi une section sur les États-Unis. Elle y dresse un court mais néanmoins excellent survol historique des inégalités chez nos voisins, remontant jusqu’à la crise des années 1930.

Bientôt l’IREC rendra public une note d’intervention sur les inégalités de revenu au Québec. On pourra y constater que, même si ils se sont légèrement accrus, les écarts de revenu y sont parmi les plus faibles en Amérique du Nord. Mais nous restons encore loin des pays aux faibles inégalités de revenu.

Sur le même thème : Politique canadienne

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...