Édition du 20 octobre 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

SAUVONS LA BAIE DE BEAUPORT

Vous avez peut-être entendu parler du projet Laurentia qu’a lancé le Port de Québec. Laurencia, un très beau nom pour enjôler la population, mais qui cache la vraie nature de la bête. Il s’agit d’un projet d’agrandissement du Port de Québec, juste à côté de la plage de la Baie de Beauport. Le projet Laurencia, aussi appellé Beauport 2020, vise à augmenter les capacités de transbordement du Port de Québec par la construction d’un nouveau quai qui envahirait la Baie de Beauport sur 610 mètres (2013 pieds) de longueur pour accueillir 500 000 conteneurs par année, empilés sur 3 étages de hauteur, sur une superficie qui équivaudrait à 72 terrains de football, pour parler comme les Américains.

La direction du Port de Québec nous promet que ce projet n’affectera en rien les activitiés de baignade et de plaisance à la Baie de Beauport. Je n’en crois rien. A chaque fois que ce type de projet industriel s’installe quelque part, il finit par prendre toute la place, et tant pis pour le plaisir des gens qui veulent juste d’amuser sainement en pratiquant leur activité favorite. Jusqu’en 1970 environ, la plage du Foulon était extrêmement fréquentée par les gens de Québec : elle a été envahie par d’autres activités et par la pollution du fleuve. Il ne reste que la Baie de Beauport comme plage publique dans toute la grande région de Québec. Même New-York a sa plage publique à proximité de la ville. La Baie de Beauport est un joyau que nous avons la chance d’avoir, juste à côté du centre-ville de Québec : ne le gâchons pas avec une activité industrielle qu’on peut très bien réaliser ailleurs qu’à cet endroit. Et, une fois ce projet engagé, il serait impossible de revenir en arrière.

D’ailleurs, je pense que le Port de Québec devrait commencer par faire un peu de ménage sur le territoire qu’il occupe déjà. Il me semble qu’il y a des entreprises et des fonctions sur ce territoire qui pourraient très bien, et de façon plus appropriée, être situées ailleurs qu’au Port de Québec. Il y a déjà l’usine de "purification" des eaux qui rejette ses effluves près de la plage et rend l’eau de la plage plus ou moins salubre après une pluie abondante. En autre temps, heureusement, la qualité de l’eau est tout à fait acceptable. Il y a aussi l’usine de méthanisation des déchets qui est en construction, un peu derrière la plage, qui risque fort de produire des odeurs nauséabondes et autres effets indésirables. Les administrations passées à la Ville de Québec ont fait preuve de peu de discernement quant au choix du site de certaines activités. NE RÉPÉTONS PAS LES ERREURS DU PASSÉ ! Sinon, les générations à venir ne seront peut-être pas fières de nous, comme de John A. MacDonald pour une autre époque. Notez que le maire Labeaume est très favorable au projet Laurentia. Souvenons-nous qu’il nous a aussi vendu un amphithéâtre de 400 millions qui est peu utilisé et qui cumule déficit sur déficit.

Et, si ce n’est pas assez, il y a tout le volet environnemental comme tel. Pour cela, je vous invite à consulter l’excellent dossier qu’a élaboré Nature Québec sur différents aspects environnementaux du Port de Québec en cliquant sur le lien qui suit.

Je vous invite surtout à « signer », électroniquement, la pétition dans ce site de Nature Québec qui propose de rejeter le projet Laurentia : https://naturequebec.org/campagnes/sos-port-de-quebec/

Pour mieux vous convaincre de la nécessité de signer cette pétition, je vous invite à visiter ce magnifique site qu’est la plage de la Baie de Beauport, si vous ne l’avez jamais visité. L’eau et l’air sont plutôt frais à ce temps-ci de l’année, mais cela vous donnera l’occasion de rêver à une prochaine visite l’été prochain. Et le stationnement et l’entrée sont gratuits à cette période-ci, profitons-en.

En résumé :
POURQUOI IL FAUT DIRE NON AU PROJET LAURENTIA :

Tant au niveau des impacts que des motifs économiques et du processus d’évaluation de son projet, le Port de Québec improvise dangereusement :
* N’offre aucune étude économique sérieuse et n’a aucun client confirmé
* Va détruire l’équivalent de 72 terrains de football en milieux naturels
* Enclave la Baie de Beauport par la construction du quai et d’un mur artificiel de 3 étages de conteneurs
* Ne règlera pas la problématique de pollution atmosphérique et de vétusté des installations actuelles qui posent une menace pour la santé publique

Fernand Dorval
ferdor07@yahoo.fr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...