Édition du 16 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Mouvement des femmes

8 mars

Toujours en action pour le respect de nos droits

Dans le contexte de la tenue de la Journée International des Femmes le 8 mars prochain, Presse-toi à gauche publie le billet de madame Lucie Grandmont, responsable de la question femme à l’exécutif national du Syndicat de la Fonction Publique du Québec

« Toujours en action pour le respect de nos droits », voici le thème de cette année 2011. Le Réseau des femmes du SFPQ est toujours en action et mobilisé. À la suite de la Marche mondiale des femmes 2010, il poursuit sa lutte pour le bien commun et les droits collectifs. Cette année, le thème du 8 mars évoque un vent de droite, une conjoncture politique austère qui se manifeste par de nombreuses attaques envers notre système public de santé, de l’éducation, des services publics en général et des droits des femmes.

Un contexte politique propice aux reculs

Au Québec, alors que la ministre de la Culture, des communications et de la Condition féminine a tenu une Commission parlementaire sur le bilan du plan d’action 2007-2010 « pour que l’égalité de droit devienne une égalité de fait », son gouvernement est en train de déconstruire le système de santé et de services publics.

Pourtant, ces programmes sociaux ont été déterminants pour les femmes. Ils leur ont permis de se dégager de nombreuses tâches qui leur étaient traditionnellement dévolues, (pensons par exemple aux soins aux proches malades), de s’émanciper et d’avoir accès à des emplois de qualité et syndiqués.

L’imposition d’une taxe à la santé et la privatisation progressive du régime public frappe les femmes de plein fouet, car un grand nombre d’entre elles vivent dans la précarité économique et ne sont pas en mesure de payer ces frais. Vivement un impôt progressif plutôt que régressif.

Au fédéral, nous sommes aux prises avec un gouvernement conservateur qui met de l’avant des politiques de droite, nuisibles à l’avancée des conditions de vie des femmes. On n’a qu’à penser aux attaques incessantes des conservateurs contre le libre choix, de leur refus à fi nancer les organisations dont la mission est la défense des droits des femmes, tout est en place afi n d’affaiblir nos organisations.

Mais nous ne baisserons pas les bras ! En 2010, nous avons marché fi èrement ensemble et, à l’aube de ce 8 mars 2011, le mouvement des femmes est déterminé à poursuivre la lutte pour l’égalité, pour le respect des droits des femmes et à la défense du bien commun. Nous sommes toujours en marche !

Lucie Grandmont

SFPQ comité femmes

Sur le même thème : Mouvement des femmes

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...