Édition du 21 juin 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Économie

Un institut de recherche demande au fédéral de mettre fin à l'austérité qui tue la croissance - L'alternative budgetaire s'attaque aux préoccupations réelles des Canadiens

OTTAWA, le 12 mars 2013 - Le Centre canadien de politiques alternatives (CCPA) prévient que d’autres mesures d’austérité du gouvernement fédéral pourraient refroidir encore davantage une économie déjà stagnante.

Avec la publication de l’édition annuelle de son Alternative budgétaire pour le gouvernement fédéral (ABGF), le Centre canadien de politiques alternatives montre comment un plan qui renforce l’économie, améliore la qualité de vie pour tous les Canadiens et élimine le déficit d’ici 2016 pourrait remplacer l’austérité qui tue la croissance.

« Le Canada a un problème de croissance et non de déficit », affirme David MacDonald, coordonnateur de l’ABGF. « Les compressions imposées par le fédéral ont déjà des répercussions sur l’économie et devraient réduire la croissance du tiers l’an prochain. D’autres compressions ne feront que refroidir davantage la croissance et réduire les possibilités qui s’offrent aux Canadiens, ce que nous n’avons vraiment pas les moyens de payer en ce moment. Nous devons fermer le pilote automatique de l’austérité et relancer l’économie, en particulier pour les jeunes Canadiens. »

L’Alternative budgétaire pour le gouvernement fédéral montre ce que le gouvernement fédéral pourrait faire s’il décidait de s’attaquer sérieusement aux principales préoccupations sociales, économiques et environnementales des Canadiens.

« Les Européens ont montré de façon concluante que l’austérité affaiblit les économies au lieu de les renforcer », a déclaré Armine Yalnizyan, économiste principale au Centre canadien de politiques alternatives. « Au lieu d’établir des budgets les yeux fermés, l’ABGF répond aux problèmes auxquels la plupart des Canadiens font face tous les jours. Elle investit dans des programmes bons pour la croissance et bons pour la population canadienne tout en équilibrant les budgets. Au lieu d’aggraver la situation et de laisser les Canadiens se débrouiller, l’ABGF montre que nous pouvons faire mieux, ensemble. »

Le plan de l’ABGF :

* réduit la pauvreté et l’inégalité en investissant dans les services de garde à l’enfance, l’assurance-médicaments, le logement abordable, les mesures de soutien du revenu et les études postsecondaires ;

* s’attaque à la crise permanente du logement, de l’eau potable et de l’éducation dans les Premières Nations ;

* met en œuvre un plan public, transparent et à long terme d’investissements dans l’infrastructure ;

* crée 300 000 emplois et ramène le taux de chômage à 6 % d’ici 2014 ;

* ajoute une nouvelle tranche supérieure de l’impôt sur le revenu des particuliers, referme les échappatoires fiscales les plus importantes et met en œuvre une retenue d’impôt sur les paradis fiscaux.

L’Alternative budgétaire pour le gouvernement fédéral 2013 : Mieux fair ensemble est disponible sur le site Web du CCPA : http://policyalternatives.ca

Sur le même thème : Économie

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...