Édition du 6 décembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

A propos de la monarchie : l'autre là... Le frère André (Pratte) et sa morale

’’D’ailleurs aucunement Invité à commenter les propos de M. Khadir sur la visite au Québec du prince William et de sa femme Kate Middleton, le journaliste de la presse, M. Pratte, était en désaccord avec les épithètes de « parasites » et les comparaisons aux « nanocéphales, les difformes, les papous et les aborigènes » qu’on paradait autrefois pour attirer les foules, lancés par M. Khadir, il y a quelques jours, à propos de la venue d’un couple britannique au Qc.

Selon, M. Pratte, il semble qu’on peut manifester (pacifiquement) son désaccord, mais sans insulter les membres de la famille royale britannique car beaucoup de gens les admirent, dans plusieurs pays du monde et même au Québec, ce qui semblerait indigne d’un élu selon M. Pratte.’’

Indigne d’un élu (?!). De que cé qui se passe dans votre tête M. Pratte ?!

L’indignation c’est quand vous, pas-prince André, vous utilisez le terme ’’prince’’ William au lieu de monsieur William Mounbatten-Windsor (ou bien Saxe-Cobourg-Gotha, mettons, ou encore William Wales-machin et sa femme Kate machin chouette Middleton, par exemple) dans votre texte. Il est vrai que les patronymes de la couronne britannique peuvent prêter à confusion, mais bon. En fait, c’est vous, pas-prince-pantoute André, qui élevé William machin au rang de ’’prince’’ dans votre texte alors que nous (et fort probablement M. Khadir), on s’en fout du ’’prince’’ (et peu importe le pays des merveilles d’où il vient). Par contre, on est très content (et M. Khadir aussi, je l’espère) que William-machin-truc puisse venir dépenser ses $$ au Québec.

Vous semblez préoccupez par le respect d’une monarchie désuète simplement parce que plusieurs millions de gens adorent ces personnes qui occupent le trône britannique. Vous nous balancez votre morale d’indignation en vous servant des propos de M. Khadir, c’est un peu, comme dirait Louis-Josée Houde, ’’poche’’, comme attitude.

’Il faudra que le frère André apprenne à tourner sa plume sept fois avant de d’écrire. Sinon les lecteurs pourraient finir par conclure qu’il n’a pas sa place à La Presse’’.

Sachez que si vous étiez proche de moi je vous balancerais bien mon soulier à la tête... Je vais plutôt arrêter de vous lire...

Foisy

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...