Édition du 12 octobre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Arts culture et société

« C'est le Québec qui est né dans mon pays ! »

Carnet de rencontres, d’Ani Kuni à Kiuna

Connaissez-vous les nations autochtones du territoire devenu québécois ? Voici une bande dessinée qui remonte aux sources de notre méconnaissance à l’égard des Autochtones et nous invite à faire le premier pas vers une rencontre trop longtemps entravée. 

https://www.leslibraires.ca/livres/c-est-le-quebec-qui-est-emanuelle-dufour-9782897197018.html

L’équipe d’Écosociété est très excitée de vous annoncer la parution, le 7 avril prochain au Canada, de « C’est le Québec qui est né dans mon pays ! » Carnet de rencontres, d’Ani Kuni à Kiuna (https://ecosociete.org/livres/c-est-le-quebec-qui-est-ne-dans-mon-pays) d’Emmanuelle Dufour, notre troisième bande dessinée publiée dans la collection Ricochet.

Que révèlent le silence sur les pensionnats autochtones dans les manuels d’histoire et les clichés sur les «  Indiens  » dans la culture populaire ? Comment a été vécue la crise d’Oka par les Autochtones ?

C’est au contact des Maoris de la Nouvelle-Zélande qu’Emanuelle Dufour réalise l’ampleur de son ignorance à l’égard des Premiers Peuples du Québec. À son retour, elle entreprend un long cheminement pour aller à la rencontre des réalités autochtones et entamer un dialogue plus que jamais nécessaire. Dans cette œuvre polyphonique, la bédéiste explore les legs de notre inconscient colonial et fait surgir des histoires trop longtemps restées dans l’ombre.

Racontée à partir de sa propre expérience mais aussi celle de nombreux Autochtones et Allochtones, ce carnet de rencontres donne la parole à plus de cinquante personnes, notamment Stanley Vollant, Michèle Audette, Prudence Hannis ou encore Melissa Mollen Dupuis.

« C’est le Québec qui est né dans mon pays ! » nous dit Anna Mapachee, afin de renverser le miroir de notre histoire coloniale. Si le racisme systémique façonne toujours la condition autochtone, cette bande dessinée témoigne aussi du travail entamé par les communautés pour se réapproprier leurs langues, leurs savoirs ancestraux et leurs identités, entre autres à l’Institution Kiuna d’Odanak, « une école faite pour nous autres ».

Et vous, êtes-vous prêt.e.s à explorer votre partie de l’histoire ?

Canada > p (https://www.leslibraires.ca/livres/pandemie-traquer-les-epidemies-du-cholera-sonia-shah-9782897196455.html) our a (https://www.leslibraires.ca/livres/pandemie-traquer-les-epidemies-du-cholera-sonia-shah-9782897196455.html) cheter le livre, cliquez ici (https://www.leslibraires.ca/livres/pandemie-traquer-les-epidemies-du-cholera-sonia-shah-9782897196455.html)

Avec les contributions de Kim Angatookalook et Tristan André-Angatookalook, Michèle Audette, Terry Awashish, Eve Bastien, Lise Bastien, Louis-Xavier Bérubé, Marie-Eve Bordeleau, Jimmy-Angel Bossum, Marie-Pierre Bousquet, Sébastien Brodeur-Girard, Diane Cantin, Mikayla Cartwright, Kakwiranó :ron Cook, Emma Cuchio Antonio, Guillaume Dufour, Ellen Gabriel, Julie Gauthier, Claude Hamelin, Prudence Hannis, Sarah Hornblow, Paige Isaac, Institut Tshakapesh, Jacques Kurtness, Marcel Lalo, Léa Lefevre-Radelli, Pierre Lepage, Monica Lopez, Anna Mapachee, Lucie Martin, Pierre Martineau, Rita Mestokosho, Uapukun Mestokosho, Melissa Mollen Dupuis, Caroline Nepton Hotte, Jennifer O’Bomsawin, Annick Ottawa, Ghislain Picard, Murrray Sinclair, Geneviève Sioui, Louis-Karl Sioui-Picard, Lou Maïka Strauss et Martin Strauss, Jean-Yves Sylvestre, Myriam Thirnish, Pamela Rose Toulouse, Jacques Viens, Florent Vollant, Stanley Vollant et Xavier Vollant, Jesse Wente et plusieurs autres.

Événement virtuel
https://www.facebook.com/events/228861772358098/?acontext=%7B%22source%22%3A%2229%22%2C%22ref_notif_type%22%3A%22event_calendar_create%22%2C%22action_history%22%3A%22null%22%7D¬if_id=1617372430836304¬if_t=event_calendar_create&ref=notif
À l’occasion de la parution, le 7 avril, de « C’est le Québec qui est né dans mon pays ! », les Éditions Écosociété vous convient à une table ronde le mercredi 14 avril à 19h (heure du Québec) pour renverser le miroir de notre histoire coloniale.

Panélistes :

- Sébastien Brodeur-Girard : Sébastien Brodeur-Girard est né et a grandi à Saint-Hyacinthe. Membre du Barreau, il est professeur à l’École d’études autochtones de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, où il enseigne le droit des peuples autochtones et les systèmes juridiques autochtones. Il est l’auteur d’ouvrages de vulgarisation historique, de manuels scolaires et de matériel pédagogique. Il a récemment participé aux travaux de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics en tant que codirecteur de la recherche.

- Emanuelle Dufour : Détentrice d’une maîtrise en anthropologie (UdeM) et d’un doctorat en éducation par les arts (UConcordia) qui croisent sécurisation culturelle et bande dessinée, Emanuelle Dufour est dessinatrice et conseillère pédagogique Équité, diversité et inclusion au Collège Ahuntsic. « C’est le Québec qui est né dans mon pays ! » est sa première bande dessinée solo en grand format.

- Prudence Hannis : Prudence Hannis est membre de la communauté abénaquise d’Odanak. Formée en sociologie (UQAM) et en administration publique (ÉNAP), elle dirige le centre d’études collégiales des Premières Nations (l’Institution Kiuna) depuis 2011. Fortement engagée à construire des communautés en santé et à défendre les intérêts des Premières Nations, elle a oeuvré au sein de différentes organisations autochtones et a joué un rôle significatif dans l’élaboration de plusieurs stratégies et politiques gouvernementales et autochtones.

- Anna Mapachee : Anna Mapachee est Anicinape et Crie de Pikogan. Au cours de ses études à l’Université de Montréal, elle a joué un rôle crucial dans le développement du Cercle Ok8api (groupe d’intérêt étudiant autochtone) et dans la mise sur pied d’une offre de services aux étudiants autochtones (Salon Uatik). Bachelière de l’Université de Montréal, elle enseigne la langue anicinape à l’Institution Kiuna, au projet Kin8at, au centre Montréal autochtone et dans plusieurs établissements postsecondaires.

- Samuel Rainville (animation) : Innu de Pessamit, Samuel Rainville est agent de liaison en soutien à la communauté étudiante autochtone, au sein des Services aux étudiants (SAÉ) de l’Université de Montréal. À ce titre, il accompagne les étudiant.e.s autochtones et coordonne de nombreuses activités culturelles. Détenteur d’un baccalauréat en études internationales et langues modernes de l’Université Laval, il a réorienté sa carrière pour appuyer les communautés autochtones du Québec.

DIFFUSION >>>>> La table ronde sera diffusée gratuitement en direct à 19h (heure du Canada) sur la page Facebook des Éditions Écosociété.

Le rendez-vous sera donc ici :
https://www.facebook.com/ecosociete/

INTERACTIONS >>>>> Le public est invité à poser des questions aux panélistes via la section commentaires sous la vidéo. Nous essaierons d’en poser le plus possible, mais nous ne pouvons garantir de transmettre toutes les questions.
Extrait : la crise d’Oka (p.55-57)
Une autre nouveauté sur la condition autochtone
https://www.leslibraires.ca/livres/kuei-je-te-salue-conversation-sur-deni-ellis-bechard-9782897196967.html

Une conversation sans tabou sur le racisme entre Autochtones et Allochtones, dans laquelle les auteur.e.s reviennent notamment sur les décès de George Floyd et Joyce Echaquan.

https://www.leslibraires.ca/livres/kuei-je-te-salue-conversation-sur-deni-ellis-bechard-9782897196967.html Kuei, je te salue (https://www.leslibraires.ca/livres/kuei-je-te-salue-conversation-sur-deni-ellis-bechard-9782897196967.html)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Arts culture et société

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...