Édition du 26 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Logements

COVID-19 Des locataires de Hochelaga-Maisonneuve appellent à une grève du loyer

(Montréal, 25 mars 2020) Suite à de nombreuses pertes d’emplois engendrées par la crise de la Covid-19, des locataires du quartier Hochelaga-Maisonneuve appellent à une grève du loyer à partir du 1er avril.

Le regroupement de locataires, qui s’est donné le nom « Pas de logement pas de quarantaine », a publié ses intentions hier sur les réseaux sociaux : « Le moins qu’on puisse dire, c’est que la crise du Covid-19 nous a pas mal tou-te-s mis-e-s dans le trouble. Certain-e-s d’entre nous sont à court d’argent, ou alors n’en ont plus beaucoup. On est beaucoup à en avoir juste assez pour vivre et à espérer que les choses aillent mieux. »

La fermeture progressive de tous les services non-essentiels depuis le début de la crise sanitaire a causé des pertes de revenus importantes pour des millions de personnes. Le regroupement de locataires craint que l’obligation de payer un loyer prive des citoyen-ne-s de l’argent nécessaire pour combler leurs besoins de bases. « C’est de l’argent qui devrait servir à acheter de la nourriture, des médicaments. C’est de l’argent qui est nécessaire pour nous, pour nos familles, nos ami-e-s, nos voisin-e-s et nos collègues. C’est cet argent qui nous permettra de faire face à l’insécurité ambiante. »

Rappelons que la régie du logement a temporairement suspendu toutes ses audiences. Malgré cela, les locataires déplorent les risques d’évictions après la crise. Alors que certaines mesures ont été mises en place pour soutenir les propriétaires (les banques offrent jusqu’à 6 mois de sursis pour les prêts hypothécaires), les locataires, eux et elles, sont laissé-e-s dans l’incertitude.

« Être forcé de dépenser la majorité de son salaire pour se loger ça n’a déjà aucun sens. En temps de crise, ça devient criminel ! Personne ne peut nous obliger à nous priver de l’essentiel pour payer un loyer. Le gouvernement et les banques prennent déjà les mesures pour aider les propriétaires, qui ne manquent pourtant pas d’argent ! Nous, ce qu’on veut, ce sont des mesures qui pourront vraiment aider les locataires. À commencer par le gel des loyers, dès le 1er avril et tant que la crise durera ! Alors on va garder notre argent, on va faire la grève du loyer ! »

Pas de logement, pas de quarantaine - Hochelaga est un regroupement de locataires, travailleurs et travailleuses, militant-e-s de Hochelaga-Maisonneuve et de ses environs qui s’organise pour la grève du loyer dès avril 2020.

Pour de l’information :

Pas de logement pas de quarantaine

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Logements

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...