Édition du 26 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Cabaret féministe de Qs : un beau succès

Le 7 mars à la Brasserie La Korrigane, le comité des femmes de Québec Solidaire a organisé un cabaret féministe. L’activité a débuté avec un micro ouvert permettant aux femmes de lire des textes en liens avec les quatre revendications de la Marche Mondiale des femmes soit : pauvreté, violences, immigration et justice climatique.

Les femmes ont présenté des textes absolument éboustouflants. les émotions étaient au rendez-vous. Vous découvrirez certains de ces essais poétiques dans le présent article.

Le tout s’est terminé sur la création de messages aux femmes qui ont été épinglés à la Robe du Millénaire. Cette robe, création artistique de Jocelyne Barnabé,a été lancée lors de la première action mondiale de la MMF en 2000. Jocelyne a grâcieusement cédé cette robe au comité des femmes de QS. Un gros merci.

Pour souligner notre solidarité avec les femmes victimes de violence, un fragment d’un poème de Victoria Aldunate intitulé « Je suis une survivante ». Victoria Aldunate est une écrivaine, thérapeute, et communicatrice chilienne. Elle est une féministe autonome et fait partie de la Coordination des organisations autochtones autonomes Mapuche du Wallmapu (nom donné au territoire mapuche du sud du Chili).

JE SUIS SURVIVANTE
Victoria Aldunate

Je suis indienne, bâtarde et folle
Je suis noire, gitane, juive et palestinienne péruvienne, bolivienne et migrante
Je suis métisse, latine et blanche.
JE SUIS SURVIVANTE

Je suis pauvre, de quartier populaire, travailleuse, chômeuse, itinérante et exploitée.
Je suis pute, je vends des fleurs la nuit,
Je quête et je chante dans les autobus
Je couds pour les autres, je lave pour les autres, je nettoie pour les autres, mais je m’appartiens et je suis rebelle.
JE SUIS SURVIVANTE

Je suis fillette, jeune, adolescente et femme âgée.
J’ai été none pour ne pas me marier
Je me suis mariée pour sortir du joug paternel
J’ai abandonné un homme pour ne pas être esclave
JE SUIS SURVIVANTE

Je suis squatteuse, activiste, anarchiste, penseuse, écrivaine et
quelques fois, je joue les innocentes...
Je suis thérapeute, communicatrice, monitrice et autodidacte
Je suis écologiste, pacifiste, animalière, végétarienne et végane
Et des fois, je me bats bec et ongles parce que
JE SUIS SURVIVANTE

Je suis lesbienne, catin, amante d’un homme ou de plusieurs
J’aime, je désire, je veux et je désespère...
Je m’habille moulant, la jupe courte, décolleté ouvert ...
Ou je ne montre rien
Non, parce que non !
Et non parce que non, c’est non !
Couverte pour qu’on ne me voie pas
pour qu’on ne m’harcèle pas
pour qu’on ne me vende ni ne m’achète
pour qu’on ne voie pas qui je suis réellement
Même si je suis qui je suis et celle que je veux être, je suis. Je suis vivante et je l’admets
JE SUIS SURVIVANTE

Je n’ai jamais porté de blanc, ça ne me va pas, ce n’est pas ma couleur
elle me rend invisible, m’absorbe, me dévore
Je n’ai jamais mis de talons hauts, je tombe, ils me ralentissent, ils m’handicapent, ils m’idiotisent
Je suis défectueuse, je ne me marie pas, je ne m’embarque pas, je ne me soumets pas
Je suis mère, seule et sexuelle.
J’ai avorté parce que j’ai voulu
J’ai accouché parce qu’on m’a obligée
J’ai accouché de mon plein gré
J’ai accouché et j’ai appris à aimer
Je vis seule, je n’ai que moi-même, je me suffis et je ne suis pas de trop
JE SUIS SURVIVANTE

J’aime la terre, la lune, les bêtes et les déesses
Je suis sorcière, divine, urbaine, paysanne, hippie et flyée
Je suis rockeuse, romantique, folklorique et populaire
Je suis rouge, noire, rouge et noire et surtout violette.
J’ai été battue, torturée, abusée et violée
J’ai été prisonnière politique, prisonnière de droit commun et femme maudite
JE SUIS SURVIVANTE

Je suis poursuivie, blâmée, jugée,
condamnée, ridiculisée et calomniée
J’ai été brûlée, haïe, crainte et surveillée
J’ai été ignorée, niée, évitée et éliminée de l’histoire, de la science et de la philosophie.
Mais JE SUIS SURVIVANTE

J’ai été trafiquée, déformée, oubliée, effacée
Mes mots et symboles ont été cooptés
Mes idées ont été confondues
Mes pensées ont été expertisées
Mes propositions ont été psychologisées
Mes slogans ont été vidés
On a profité de mes luttes
Mais, que vous le vouliez ou non, je suis féministe, radicale et autonome parce que
JE SUIS SURVIVANTE

(Traduction libre de l’espagnol -
Maytè Martinez, Comité des femmes immigrantes de Québec)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...