Édition du 26 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Féminisme

Campagne Connaissez-vous la politique, Madame la Ministre ?

LA DISCRIMINATION SYSTÉMIQUE

12 janvier 2016 / dans Le Réseau en action /

Le Réseau des tables régionales de groupes de femmes a entrepris une campagne à l’intention de la ministre de la Condition féminine au Québec, Mme Stéphanie Vallée. À tous les mardis, pendant 9 semaines, un message sera transmis à la ministre afin de lui faire connaître la politique en matière d’égalité.

Vous êtes invité-e-s à participer largement à cette campagne en partageant sur le réseaux sociaux les fiches thématiques. Vous pouvez interpeller directement la ministre sur Twitter ou sur Facebook

Madame la ministre,

Au cours des derniers mois, nous avons pu assister à plusieurs prises de position inquiétantes pour les droits des femmes au Québec. Nous nous attendons à ce qu’à titre de ministre responsable de la condition féminine, vous défendiez les droits de toutes les femmes vivant au Québec. Les travaux que vous menez actuellement en vue de l’actualisation de la politique gouvernementale en matière d’égalité pour les femmes et de l’élaboration d’un prochain plan d’action constituent une bonne occasion pour le faire. C’est pourquoi nous amorçons aujourd’hui cette campagne pour vous rappeler l’importance de cette politique et certains de ses éléments incontournables. Nous souhaitons ainsi contribuer à vos réflexions et vous faire profiter de notre expertise en matière d’égalité pour les femmes.

LA DISCRIMINATION SYSTÉMIQUE

« La vision de l’égalité est intimement liée à la notion de la discrimination systémique, qu’il convient de définir :

La discrimination systémique s’inscrit dans les règles, les pratiques, les schèmes culturels et les méthodes utilisées dans un milieu donné. Sans qu’il n’y ait nécessairement intention ou conscience de discriminer, ces façons de faire ont pour effet de pénaliser un groupe social, ici les femmes. »

- Politique gouvernementale pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2007-2017, p.27

Au Québec, comme ailleurs, malgré l’évolution des mentalités, nos sociétés demeurent patriarcales, c’est-à-dire conduites par des normes et façons de faire déterminées par les hommes et leur étant favorables. La discrimination systémique qui s’exerce alors contre les femmes implique également que les hommes qui détiennent encore, collectivement, les privilèges, profitent de cette injustice. Cette discrimination systémique des femmes s’exerce dans toutes les sphères de la société, à travers des structures, des lois, des politiques, des processus décisionnels et autres qui perpétuent les inégalités en opposant une série d’obstacles, souvent invisibles, à l’actualisation des droits des femmes et à leur émancipation.

Quelques faits :

· Les systèmes de santé, d’éducation, de justice, etc. ont été pensé par des hommes et pour des hommes et sont majoritairement dirigés par ceux-ci. Lorsqu’on parle de soins de santé universels, par exemple, le référent est l’homme. On n’a donc pas à adapter ces systèmes pour eux, ils le sont déjà.

· Les « problèmes » des hommes ne découlent pas d’inégalités systémiques ni de rapports sociaux de sexes. Ceux-ci ont toujours été pris en compte dans notre société, plus souvent qu’autrement par les femmes, principales responsables de l’éducation, du bien-être et de la santé des hommes et des enfants.

· Les ressources alternatives et de transformation sociale mises sur pied par et pour les femmes pour contrer les discriminations vécues par ces dernières (violence, agressions sexuelles, sous-représentation politique et autres) de même que pour pallier les lacunes des services publics, sont portées à bout de bras par le mouvement des femmes depuis plus de 40 ans. Elles demeurent précaires, sous-financées et peinent à répondre à la demande.

Dans un contexte où l’égalité pour les femmes est loin d’être atteinte et où le financement des ressources, des programmes et mesures spécifiques pour l’égalité des femmes sont réduites comme peau de chagrin, le refus de prendre en compte les inégalités systémiques à l’endroit des femmes accentue la discrimination systémique qui s’exerce déjà envers elles. Ce qui constitue une attaque au droit à l’égalité pour les femmes et une forme de violence institutionnelle.

Les femmes de toutes les régions du Québec : au cœur de l’action, au cœur des décisions !

Consignes pour la campagne : CONNAISSEZ-VOUS LA POLITIQUE, MADAME LA MINISTRE ?

Pour faire suivre une fiche thématique en faveur de l’égalité pour toutes les femmes à la ministre de la Condition féminine du Québec, téléchargez le modèle de lettre qui sera actualisé chaque semaine (ou copiez-collez ci-dessous). Vous pouvez ensuite :

· Envoyer un courriel : ministre@justice.gouv.qc.ca et/ou region-outaouais@justice.gouv.qc.ca

· Envoyer un fax : Québec : 418 646-0027, Montréal : 514 873-7174, Maniwaki : 819 441-1793 Gatineau : 819 420-3265

· Poster la fiche thématique :

À Québec Ministère de la Justice, Édifice Louis-Philippe-Pigeon, 1200, route de l’Église, 9e étage, Québec (Québec) GIV 4M1
À Montréal Ministère de la Justice, Palais de Justice de Montréal, 1 rue Notre-Dame Est, 11e étage, Bureau 11.39 Montréal (Québec) H2Y 1B6
À Maniwaki 224, rue Principale Sud, Maniwaki (Québec) J9E 1Z9
À Gatineau Édifice Jos-Monferrand, 170, rue de l’Hôrtel-de-Ville, Bureau 8.6000, Gatineau (Québec) J8X 4C2

· Téléphoner : Québec : 418 643-4210 Montréal : 514 873-3317 Maniwaki : 819 441-2626 Gatineau : 819 420-3264

· Écrire sur Facebook : https://www.facebook.com/svalleegatineau/?fref=ts

· Écrire sur Twitter : @ValleeStephanie

Et ce pendant les neuf prochaines semaines !

Consigne essentielle : communiquez toutes vos initiatives au Réseau des tables de groupes de femmes du Québec : mettez-nous en copie de vos fax, courriels, faites-nous savoir si vous avez envoyé une lettre ou passé un coup de téléphone : Info@reseautablesfemmes.qc.ca ; fax : 866 861-1362.

Sur le même thème : Féminisme

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...