Édition du 26 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Canada

Chaque travailleur doit être payé équitablement, déclare Unifor à propos du plan fédéral pour répondre à la COVID-19

TORONTO, le 19 mars 2020 - La propagation rapide et continue de la maladie de la COVID-19 exige une réponse plus drastique de la part du gouvernement, déclare Unifor, qui a présenté un ensemble urgent de recommandations destinées à rendre l’aide au revenu plus accessible et à apporter plus d’argent aux travailleurs dans le besoin.

« L’important train de mesures annoncé hier montre que le gouvernement du Canada comprend la gravité de la crise, mais il y a encore des travailleuses et travailleurs qui vont passer entre les mailles du filet du système d’assurance-emploi », a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor.

« Des décennies de coupes honteuses ont affaibli le système d’assurance-emploi, et maintenant les Canadiens en paient le prix. Les mises à pied se produisent à un rythme rapide dans tout le pays et notre syndicat s’efforce d’exiger la mise en place de programmes de protection du revenu », a déclaré Lana Payne, secrétaire-trésorière nationale d’Unifor.

Selon le calendrier actuel, les allocations de soutien d’urgence et pour soins d’urgence proposées seront versées début avril et les fonds supplémentaires pour le crédit de TPS et la prestation pour la garde d’enfants ne seront pas disponibles avant mai.

« Les travailleuses et travailleurs ont besoin dès maintenant du soutien des employeurs et du système d’assurance-emploi. Les cas de COVID-19 au Canada continuent de croître de façon exponentielle, et le fait d’offrir une sécurité financière aidera les gens à rester chez eux et à se protéger, a déclaré Jerry Dias. Alors que cette crise s’aggrave, tous les travailleurs et travailleuses ont besoin de salaires garantis et de procédures de sécurité renforcées s’ils sont toujours en poste. »

Unifor demande au gouvernement fédéral de supprimer le délai de carence d’une semaine pour les prestations régulières de l’assurance-emploi, comme cela a été fait pour les prestations de congés de maladie. Le syndicat demande également des niveaux de remplacement du revenu pour les bénéficiaires de l’assurance-emploi et les autres bénéficiaires à 80 % des revenus réguliers, ainsi que diverses mesures administratives pour garantir un meilleur accès aux prestations dans des délais plus courts.

La liste actualisée des demandes de mesures politiques d’Unifor peut être consultée sur unifor.org/COVID19, un site Web lancé par Unifor pour servir de guichet d’information aux membres sur la pandémie.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Canada

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...