Édition du 22 juin 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Commémoration de la pandémie - La CSQ met son drapeau en berne et rend hommage aux victimes de la COVID-19

MONTRÉAL, le 11 mars 2021 - En cette journée de commémoration des victimes de la COVID-19, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) annonce avoir mis en berne son drapeau et transmet une déclaration publique de sa présidente, Sonia Ethier.

Il y a un an, le Québec en entier était projeté, à son tour, dans la pandémie de la COVID-19.

On a vécu, depuis, chacune et chacun d’entre nous, des chamboulements extraordinaires qui continuent de nous affecter dans notre quotidien et de nous éloigner les uns des autres. On a perdu presque tous nos repères.

« Dans nos vies personnelles, on doit continuer de vivre avec l’éloignement de nos proches, de nos amis et de nos familles. Plusieurs personnes, depuis un an, sont confinées dans la solitude la plus totale, éloignées des personnes qu’elles aiment.

« Dans nos milieux de travail, nous avons été confrontés à de nouvelles règles, à des situations à risque, à des revirements, à des transformations. Ça n’a pas été facile et ça continue encore d’être difficile pour plusieurs d’entre nous. De la crise de la pandémie, on est passé à une crise des conditions de travail qui a mis en lumière de nombreuses inégalités et des injustices qui ont même été exacerbées depuis, particulièrement pour les femmes et les personnes vulnérables. J’ai une pensée particulière pour les travailleuses et les travailleurs de la santé qui travaillent tellement fort depuis un an et qui tiennent à bout de bras nos établissements de santé.

« Mais au-delà des conséquences qui nous affligent et qui nous éloignent les uns des autres, je nous invite aujourd’hui, le 11 mars, à prendre un temps d’arrêt pour les milliers de familles et de proches qui doivent faire le deuil d’un être aimé. Depuis un an, ce sont plus de 10 000 Québécoises et Québécois qui ont perdu la vie dans la pandémie.

« Au nom de la CSQ, de ses fédérations et des 200 000 membres que nous représentons aux quatre coins du Québec, je veux transmettre mes pensées et ma plus profonde sympathie aux familles qui ont perdu un proche.

« La campagne de vaccination débute heureusement et permet d’entrevoir de l’espoir. Le 11 mars doit nous rappeler, tous et chacun, de continuer nos efforts afin de limiter la propagation du virus, de maximiser la prévention, la santé et la sécurité au travail, et surtout de prendre soin les uns des autres. Le meilleur geste qu’on puisse poser aujourd’hui, c’est celui d’être solidaires et de respecter la distanciation physique. »

La CSQ invite ses 200 000 membres à observer une minute de silence, aujourd’hui, à 13 heures, afin de rendre hommage aux victimes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...