Édition du 2 juin 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

Conseil national de Québec solidaire - Le gouvernement Couillard à Paris : la grande supercherie environnementale

QUÉBEC, le 28 nov. 2015 - La députée Manon Massé, porte-parole de Québec solidaire en matière environnementale, profite de la tenue du Conseil national de Québec solidaire cette fin de semaine pour dénoncer les incohérences du gouvernement en matière de lutte aux changements climatiques. « Philippe Couillard s’apprête à prendre l’avion pour Paris avec un bilan environnemental catastrophique en poche. Je n’ai jamais reçu d’invitation de M. Couillard pour aller à Paris avec la délégation parlementaire. C’est normal : il sait que je vais égratigner le vernis qu’il tente d’appliquer sur le bilan du Québec ! Pour représenter réellement les préoccupations des Québécois.e.s, car ce gouvernement ne le fera pas, je serai la seule députée à faire partie de la délégation parlementaire et de la délégation de la société civile », déclare-t-elle.

Pour la députée, l’octroi de subventions provinciales aux pétrolières et gazières, les investissements de la Caisse de dépôt et placement dans les énergies sales et ceux d’Investissement Québec dans le pétrole et le gaz naturel annulent les beaux discours gouvernementaux. « Les libéraux se pavanent avec leur bourse du carbone. Pourtant, cette bourse n’est qu’un exercice comptable visant à s’acheter des permis de polluer pour se donner bonne conscience alors que dans les faits, nous polluons tout autant. Ça, MM. Couillard et Heurtel le savent ». 

« Seulement avec la mégacimenterie de Port-Daniel, un projet hyper-polluant soustrait au BAPE, nos émissions de GES augmenteront de 1,76 million de tonnes chaque année. Québec refuse toujours la tenue d’un BAPE sur le transport du pétrole par train. Aucune action n’est prise dans le dossier du pipeline d’Énergie Est et les libéraux font preuve d’un laxisme incroyable vis-à-vis de l’exploration à Anticosti. La peinture verte s’écaille. Le « greenwashing » du gouvernement Couillard ne tient pas la route », continue Mme Massé.

La députée a aussi tenu à souligner à quel point les Québécois.e.s ont été bouleversé.e.s par les tragiques événements du 13 novembre. « Je souhaite profiter de notre présence à Paris pour inviter les délégations québécoises, parlementaire et de la société civile, à se recueillir ensemble sur les lieux des événements du 13 novembre, d’y porter les condoléances du peuple québécois et d’envoyer un message de paix et d’unité ».

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...