Édition du 22 novembre 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Amérique centrale et du sud

Cri du Collectif des Notables de Cité Soleil– Novembre 2022

Les mots manquent aux spécialistes qui veulent décrire la situation actuelle du pays. Les mots les plus durs : catastrophe , chaos etc...manqueront de force car les 3 principaux pouvoirs établis de l’Etat sont en mode pause depuis plus 36 mois.

La Constitution reconnait à travers son système politique :

1. Un parlement représenté par la chambre des députés (119 députés) et le Sénat (30 sénateurs)

2. Un executif bicéphale avec un président et un gouvernement dirigé par un premier ministre ( accompagné de ministres et de secrétaires d’Etat) qui puise sa légitimité d’ un vote au Parlement .

3. Un pouvoir judiciaire administré par le Conseil Supérieur du pouvoir judiciaire(CSPJ) avec 9 membres dont le président de la Cour de cassation.

Les douze (12) juges de la Cour de Cassation sont nommés conformément à la loi . Les autres juges des differents tribunaux du pays (Des tribunaux de paix à la Cour de Cassation) font partie aussi du pouvoir judiciaire.
La loi-mère du pays établit la fonction et les prérogatives de chacun de ses pouvoirs .

Rappelons que depuis janvier 2020, le président Jovenel Moïse manifestait déjà une volonté farouche d’éfilocher l’Etat pour n’avoir pas organisé les elections pour remplacer les députés de la 50 ième législature et un tiers du Sénat .Une partie de la représentativité de l’Etat a donc disparu lorsqu’ il a constaté la caducité du Parlement et renvoyé un second tiers du Sénat le deuxième lundi du mois de Janvier 2020 avec un tweet .

Rappelons aussi que le chef de gouvernement d’ alors Jean Michel Lapin n’avait pas pu se présenter devant le Parlement amputé par le non renouvellement des élus.

La charcuterie de l’ Etat a continué lorsque Jovenel Moise a révoqué cavalièrement 3 juges de la Cour de Cassation de manière inconstitutionnelle . L’article 117 de la Constitution interdisait clairement cette démarche.

Lorsque le président Moise avait pris connaissance de la présence de mercenaires étrangers ,bénéficiant de la complicité d’haïtiens, il n’a jamais pris la bonne mesure de ses menaces potentielles. Il s’est laissé tué le 7 juillet 2021 , l’ Etat est mort avec lui.Haïti est devenu une Miette-Etat

Ses séquences traduisent le fait que cette miette -Etat ne comporte aucun responsable légitime et légal , ni au Parlement, ni au niveau de l’executif ; évidement à l’exception du tiers restant du Sénat (10 sénateurs) et 5 /9 membres au CSPJ et 3/12 juges de la Cour de Cassation.

Le Monde connait-il un autre modèle du genre ? Cette miette -Etat jouit d’une légitimation de représentants internationaux alors que Dans leur propre pays,ils auraient tout fait pour que leur Etat ne soit jamais réduit à sa plus simple expression .*Cette miette-Etat a fait d’énormes dégâts*

Cette Miette-Etat dirigée par le "de facto" Ariel Henry a gaspillé toutes les ressources du pays et procédé à l’augmentation des produits pétroliers à deux reprises en 12 mois d’ intervalle dans l’idée de jouir au maximum des bienfaits du pays.

Ils obstruent toute possibilité à la population de recevoir en dollars les transferts de leurs proches .Ils sont ainsi contraints de changer cette monnaie et de perdre jusqu’à 15 % de sa valeur réelle.

Aucune institution ne détient de statistiques fiables sur le nombre des victimes d’enlèvements et les personnes forcées de s’exiler pour causes d’ insécurité généralisée. Ariel Henry dirige une miette-Etat dont le territoire est contrôlé presqu’entièrement par des gangs armés.

Depuis plus de 17 mois ,Les gangs de Village de Dieu bloquent le passage vers l’entrée Sud du pays et par conséquent 4 départements sur 10. La commune de la Croix-des-bouquets est à genoux. L’espace entre Ganthier et le Pont de Tabarre est un véritable cimetière.

Plusieurs centaines de millions de dollars de pertes dans ses localités .

L’affrontement sanglant des deux principaux regroupements de gangs en est un témoignage vivant : D’une part ,le G9 qui contrôle les quartiers de Belekou,Boston , Wharf Jérémie (Cité Soleil) , Les quartiers Sud de Delmas , Fontamara, Croix-des-missions, La saline , Rue St Martin.

D’autre part , le GPEP qui contrôle : Brooklyn, Croix-des-bouquets(400 Mawozo), Gran Ravin, Village de Dieu, Laboule 12.

La commune de Cité Soleil a été le théatre de la création de ces deux fédérations de gangs. Elle est aussi le haut lieu de leurs plus spéctaculaires exactions et violations de Droits Humains.

Le G9 a bloqué l’accès au Terminal de Varreux (principal centre de stockage de produits pétroliers) . La miette -Etat dirigée par Ariel Henry n’a rien fait pour bouger ce gang de cet espace stratégique.

Le "defacto" Ariel Henry a sollicité l’intervention militaire alors que quelques semaines séparent cette demande de la déclaration à la face du Monde du chancelier haïtien Jn Victor Généus qui déclarait que le pays était globalement sous contrôle .

Le 8 Aout 2022 le gang de Laboule 12 a assassiné puis brûlé vifs un officiel du gouvernement Yvon Buissereth et son chauffeur.

Le 16 septembre 2022 ils ont décapité 3 policiers, Patrick Octa , Abdias et Oldy. Ils ont aussi assassiné le 28 octobre 2022 l’homme d’affaires et leader politique Eric Jn Baptiste, secrétaire général du RDNP « Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes » sous les yeux dirait-on complices de la miette-Etat dirigée illegitimement par Ariel Henry.

Le pays est " éteint " depuis 8 semaines . Le gouvernement d’ Ariel Henry a annoncé pour le 3 octobre 2022 l’ouverture des ecoles .Cela reste à date un voeu pieux.

Ils ne veulent ni diriger, ni démissionner .

Les dégats à Cité Soleil

Depuis le 29 novembre 2019, date de l’assassinat par Ti Joseph de Gilner Louis Alias Ti Houngan, ex CAID de Boston, la guerre est déclarée entre Les gangs rivaux de cette commune .

De cette guerre, plusieurs milliers de personnes y ont laissé la peau.
Des centaines de femmes et de filles ont été violées . Des milliers de maisons abandonnées. Plus de 8 mille déplacés internes ont pris refuge à la Place Hugo Chávez. Certains quartiers ont simplement disparu : "2e et 3e Cité Lumière ; une partie du quartier de Raquette et Lintheau 1 ; Chancerelles et Pont Rouge.

Les deux principales routes donnant accès au centre ville de Cité Soleil sont : Boulevard Des Amériques appelé aussi Route 9 (reliant La saline et Duvivier) ; et l’avenue Soleil ; reliant la Route Nationale # 1 à la mer . Toute personne ayant tenté de franchir ces espaces sera tuée en moins de 3 minutes.

Le centre ville regorge de "VARS" (couloirs de la mort) .Certains établissements scolaires réputés font désormais office de base des gangs dont ONASH des salésiens de Don Bosco, Love and Hope (qui jadis abritant église , école et hôpital ) et KBSS konbit biblyotek Site Solèy .

Les quartiers du Centre ville devenus des cimetières à ciel ouvert ont enregistré un des plus importants massacres de cette année : le 7 juillet dernier, plus de 500 personnes ont été victimes de projectiles de Grand Calibre et plus de 150 personnes ont perdu leurs vies . Cette miette-Etat constate avec complicité ces meurtres en Cascade.

Le maire devenu agent executif intérimaire en juillet 2020 n’a exercé à date aucune pression auprès du pouvoir central , malgré les nombreux Cris de Conocs depuis le 8 août dernier. Il s’est fait complice avec Dr Ariel Henry de ce genocide.

Depuis le 5 juin 2021, le G9 a attaqué et anéanti tous les sous-commissariats de cette commune. Les policiers Fedlin Luv et Miradel Adolphe en sont sortis blessés et le dernier est mort . Quelques jours plus tard, soit le 12 juin 2021 , le GPEP occupait le commissariat central abandonné par les policiers : cartographie d’une commune complètement à l’abandon.

Depuis le massacre de juillet, où le G9 tentait de récupérer le quartier de Brooklyn des mains du GPEP dans le but d’ avoir le plein contrôle de la commune dans la perspective d’elections. A Brooklyn, aucun accès aux besoins sociaux de base (eau, courant , télécommunications). Les puits construits à la volée à côté des fosses.

L’eau consommée ée par ses habitants contiennent effectivement des résidus de matières fécales .

Le 1er octobre dernier , le Ministère de la Santé publique et de la population (MSPP) et Médecins sans Frontières ont recensé 800 cas de choléra , dont 40 y ont malheureusement succombé .

Une autre grave conséquence de cette guerre qui dure désormais presque 36 mois : la faim !

Le 15 octobre 2022 , le responsable du Programme Alimentaire Mondial (PAM) Jean Martin Bauer déclarait lors d’ une visio-conférence que 19 000 personnes à Cité Soleil font face à une crise alimentaire de niveau 5 . La coordination Nationale Pour la sécurité alimentaire (CNSA) annonce une extraordinaire famine incessament à Cité Soleil.

Les habitants de Cité Soleil sont complètememt étrangers aux notions élémentaires de Droits Humains. Le droit à la santé, à l’éducation, à l’alimentation et à la libre circulation sont quotidiennement ignorés. Les Notables de Cité Soleil réunis au sein du CONOCS (Collectif des Notables de Cité Soleil) ne veulent en aucun vas être complices de ce génocide silencieux dans cette commune qui comptait plus de 300 mille habitants mais qui n’en compte à présent moins de 100 mille.

Nous voulons exposer au Monde les atrocités et graves violations de Droits Humains à Cité Soleil et dire NON.Même très pauvre , cette commune a le droit de préserver la dignité de ces habitants.

*Recommendations* Devant ce tableau accablant et macabre , le CONOCS presse les tuteurs d’Ariel Henry et la miette-Etat à :

1. Une gouvernance politique efficace qui passe par un changement de leadership à la fois à la tête du pays et de la commune de Cité Soleil.

2.- Un support technique et matériel et un support militaire sous le dedaership des forces armées haïtiennes et l’infime frange non corrompue de la Police Nationale D’Haïti (PNH) afín de rapidement rétablir la paix.

3. Un réel désarmement et une réinsertion effective aux bandits qui le souhaiteraient

4.- Un apport urgent en nourritures et eau potable aux personnes en grande necessité en suppléant les ONG PAM , AVSI et CONCERN qui elles ne font que renforcer les gangs armés.

5. Une assistance psychologique au profit de toute la population et une réparation pour les victimes.

Cité Soleol Premier Novembre 2022

Jean Enock JOSEPH, Pasteur, Président du CONOCS ---------------------------------

Me David CAMILLE, Avocat, Officier de Droits Humains du CONOCS------------------------

Isaac LEO, Journaliste , Officier en Communication du CONOCS ----------------

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Amérique centrale et du sud

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...