Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Livres et revues

Criminels climatiques

Enquête sur les multinationales qui brûlent notre planète,Les Éditions La Découverte, 2022.

Cent entreprises sont responsables de 70% des émissions globales de gaz à effet de serre et parmi elles, Aramco, Gazprom et China Energy sont les 3 premières multinationales qui régurgitent le plus de CO2 au monde. Inconnues du grand public, elles sont les championnes internationales du pétrole, du gaz et du charbon. Si ce trio était un pays, il incarnerait la 3e nation la plus émettrice, juste derrière la Chine et les États-Unis.

Cette enquête inédite révèle comment ces trois géants industriels déploient tout un arsenal de stratégies redoutables -corruption, néocolonialisme, lobbying, greenwashing, soft Power, etc. -pour perpétuer notre addiction au carbone. En continuant coûte que coûte à extraire les ressources des entrailles de la Terre, ils attisent sciemment les flammes qui brûlent notre planète et agissent en criminels climatiques.

Des clubs privés de New York aux couloirs de l’Elysée, des banques de Pékin aux palaces de Riyad, l’auteur dévoile les cercles de pouvoir au cœur de ce capitalisme fossile et la manière dont ces firmes élaborent dans l’ombre une véritable bombe climatique, mettant en péril toute l’humanité.

Alors que la nécessité d’adopter des comportements individuels écoresponsables est sans cesse martelée, ce livre désigne les réels responsables du chaos climatique et montre qu’il est urgent de les mettre définitivement hors d’état de nuire.(Quatrième de couverture)

Fruit d’une enquête au long cours de 2 ans cet ouvrage révèle en quoi les redoutables stratagèmes de Saudi Aramco, China Energy et Gazprom pour prolonger notre dépendance au carbone en font d’authentiques criminels climatiques. Au fil des pages, le livre met au jour les cercles du pouvoir politique et économique au coeur de ce capitalisme fossile qui nourrissent continuellement le brasier climatique, de l’intimité des clubs privés de New York aux palaces climatisés de Ryad, des colloques du forum de Davos aux couloirs feutrés du Kremlin, en passant par les salles des marchés des banques de Pékin.

Cette investigation remonte les pipelines qui traversent les plaines sibériennes comme le désert saoudien, poursuit les cargos de l’industrie fossile qui sillonnent les océans, démêlant le maillage d’infrastructures prédatrices aux quatre coins du globe par ces firmes climaticides.

Entre l’enfer des mines de houille au coeur de la Chine, les raffineries monstres de la mer Rouge ou les laboratoires high-tech de Boston, émergent aussi, parfois, la lutte des travailleurs indonésiens, les actions de blocage de militants écologistes russes ou la révolte anticharbon des villageois kényans (pp 15-16)

Mickaël Correia est journaliste à Médiapart, spécialiste des questions climatiques. Il est aussi l’auteur d’Une histoire populaire du football (La Découverte, 2018, proche 2020),

.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Livres et revues

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...