Édition du 26 mai 2020

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Politique d’austérité

Fermeture du centre de désintoxication Mélaric - Le désengagement du gouvernement coûtera cher (QS)

MONTRÉAL, le 12 janv. 2016 - Pour Françoise David, porte-parole de Québec solidaire, la fermeture du centre de désintoxication Mélaric pour cause de sous financement gouvernemental s’avère une deuxième attaque en règle en moins de trois ans contre les toxicomanes qui souhaitent régler leur problème de dépendance. Rappelons que lors des 18 mois du Parti québécois au pouvoir, la ministre de la Solidarité sociale de l’époque, Agnès Maltais, avait également amputé les prestations d’aide sociale des bénéficiaires de services de toxicomanie de 129$.

« Voilà une démonstration de la logique comptable inefficace des gouvernements péquiste et libéral qui se suivent et se ressemblent. Alors qu’ils voulaient économiser de l’argent, voilà que les coûts des désinvestissements successifs risquent d’être nettement plus élevés puisqu’on apprenait notamment que certains patients du centre présents par ordre judiciaire se retrouveront à nouveau dans des milieux carcéraux où les coûts de fonctionnement sont considérablement plus importants. Et c’est sans parler du fait qu’avec ce transfert, ces patients se retrouveront sans traitement en toxicomanie et remettront peut-être malgré eux le pied dans le cercle vicieux qui les avait menés devant la justice. Au-delà des coupes à l’aide sociale, c’est aussi le sous-financement des centres de désintoxication qui pose problème », a affirmé la députée solidaire.

« Nos gouvernements effritent notre filet social en toute connaissance de cause. Avant la mise en place de la réforme à l’aide sociale par les libéraux l’hiver dernier qui diminuait encore les prestations versées pour les prestataires en cure de désintoxication, l’Association québécoise des centres d’intervention en dépendance avait avisé le gouvernement libéral que des fermetures de centre en seraient la conséquence. Mais le gouvernement s’était évidemment réfugié dans le déni. Une autre réforme ratée signée François Blais », a ajouté Mme David.

Sur le même thème : Politique d’austérité

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...