Édition du 21 mai 2024

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Langue française

Groupe d'action pour l'avenir de la langue française - Ruba Ghazal met au défi Jean-François Roberge d'inclure les ministre du Travail et de l'Emploi autour de la table

MONTRÉAL, le 5 févr. 2023 - La responsable de Québec solidaire en matière de Langue française, Ruba Ghazal, met au défi le ministre Jean-François Roberge d’inclure les ministres de l’Emploi et du Travail dans son Groupe d’action pour l’avenir de la langue française.

« On l’a toujours dit à Québec solidaire : c’est dans nos milieux de travail qu’il faut agir pour assurer la vitalité et la pérennité de la langue française au Québec. Comment se fait-il que Jean-François Roberge n’a pas cru bon d’inviter la ministre Champagne-Jourdain et le ministre Boulet autour de la table ? Est-ce un oubli ou est-ce parce que la CAQ n’a pas le courage d’imposer la protection du français au monde des affaires ? Si le gouvernement est sérieux dans sa volonté d’améliorer la situation du français, la collaboration du ministère de l’Emploi et du Travail au Groupe d’action est essentielle », déclare Ruba Ghazal.

La députée solidaire demande au ministre Roberge d’intégrer dans son Groupe d’action la ministre de l’Emploi, Kateri Champagne-Jourdain, et la ministre du Travail, Jean Boulet, à titre de membres permanents. Elle rappelle que le taux d’utilisation de l’anglais comme langue principale au travail est passé de 12 % à 14 % au Québec entre 2016 et 2021, alors que l’usage du français enregistrait au même moment une légère baisse.

« Le nerf de la guerre, c’est de s’assurer que le français est la langue commune dans tous nos milieux de travail. C’est insensé que les ministres de l’Emploi et du Travail ne fassent pas partie du comité permanent, alors que la pénurie de main-d’œuvre pose de sérieux défis en matière de francisation. Il faut rendre la francisation en milieu de travail obligatoire, c’est là que les gens passent la majorité de leur vie active », conclut Ruba Ghazal.

Le français au travail en quelques chiffres

 Depuis 2016, la proportion de personnes utilisant le plus souvent le français au travail a diminué pour s’établir à 79,7 % en 2021 ;

 La proportion de personnes utilisant le plus souvent l’anglais a pour sa part augmenté, pour atteindre 13,9 % en 2021.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Langue française

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...