Édition du 30 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Economie québécoise

Investissement de Rio Tinto dans de nouvelles cuves AP60 - Le syndicat Unifor salue l'investissement qui est un pas dans la bonne direction

SAGUENAY, QC, le 17 nov. 2021 - Le syndicat Unifor qui représente une grande partie des travailleuses et travailleurs du Complexe Jonquière se réjouit de l’annonce d’investissement de 87 millions de dollars américains pour la construction de 16 nouvelles cuves utilisant la technologie AP60.

« Cet investissement est attendu depuis extrêmement longtemps par nos membres, car il en va de l’avenir même de la production et des emplois en région. En instaurant ces nouvelles cuves, c’est un signal fort pour l’avenir des installations et de la production au Complexe Jonquière. D’autant plus que l’annonce survient au lendemain de celle du gouvernement québécois qui a remis 475 millions de $ dans la Stratégie québécoise de développement de l’aluminium », s’est réjoui le directeur québécois d’Unifor, Renaud Gagné.

Le syndicat réagissait à l’annonce de Rio Tinto qui compte ainsi augmenter la capacité de production d’aluminium de l’usine de 45 %. Il faut savoir que la technologie AP60, développée par l’employeur et le Centre de recherche et développement Arvida, engendre sept fois moins de gaz à effet de serre que la production moyenne dans l’industrie. Il existe déjà 38 cuves de cette technologie dans le Complexe Jonquière et Rio Tinto étudiera la possibilité d’en ajouter de nouvelles.

« Nous le savons depuis des années et des années, si nous ne faisons rien nous allons dans un mur alors que la technologie utilisée avec les vieilles cuves est vouée à disparaître. Nous avons accès à l’hydroélectricité et à une technologie de production plus verte, nous sommes en position d’offrir un des aluminiums les moins polluants de la planète, à nous de prendre la place », plaide pour sa part Donat Pearson, président de la section locale 1937 - Syndicat national des employé(e)s de l’aluminium d’Arvida (SNEAA) membre d’Unifor. Le syndicat mène d’ailleurs une campagne afin que Rio Tinto investisse davantage dans ses installations. Pour plus de détails, rendez-vous au https://www.facebook.com/sneaasyndicat/.

La construction des cuves devrait s’amorcer au printemps prochain et être achevée à la fin de 2023. Unifor représente plus de 1 000 membres qui travaillent au Complexe Jonquière et plusieurs milliers d’autres ailleurs en région et au pays.

Unifor

À propos du projet Unifor


Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 août-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Economie québécoise

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...