Édition du 24 mai 2022

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Santé

Journée internationale de la sage-femme - Près de 10 % des professionnelles quittent la pratique

MONTRÉAL, le 5 mai 2022 - En cette Journée internationale de la sage-femme, la Coalition pour la pratique sage-femme (CPPSF) lance l’alerte sur la crise qui sévit actuellement dans les services de sages-femmes et qui menace l’avenir de la profession au Québec. En date du 1er avril dernier, près de 10 % des sages-femmes n’avaient pas renouvelé leur permis à leur ordre professionnel.

« L’inaction des instances politiques et les oppressions du système de santé vécues au quotidien par les sages-femmes créent un fossé de plus en plus grand, affirme la coalition. Il est temps que le gouvernement soutienne et investisse dans la profession pour éviter le pire aux familles : un accès de plus en plus réduit aux services fournis par les sages-femmes. »

La pénurie de main-d’œuvre et les mauvaises conditions de travail affectent les sages-femmes au quotidien. « Après deux ans de pandémie, l’imposition d’arrêtés ministériels parfois discriminatoire, les défis persistants apportés par des collaborations interprofessionnelles et le manque de reconnaissance poussent plusieurs de mes collègues à choisir d’arrêter de pratiquer, explique Josyane Giroux, présidente du Regroupement Les sages-femmes du Québec (RSFQ). L’écart entre les sacrifices que l’exercice de la profession demande et les conditions offertes pour soutenir et compenser l’intensité du travail est devenu trop grand. »

Disponibles 24 heures sur 24

Les sages-femmes sont disponibles 24 heures par jour plus de la moitié de l’année, rappelle-t-elle, afin d’être présentes pour les naissances et de répondre aux préoccupations de la clientèle en prénatal et postnatal.

Selon la coalition, le déploiement des services de sage-femme est de plus en plus compromis par « l’inaction politique ». Les décideurs ont une vision « hospitalo-centrée » influencée par le « corporatisme médical ». Ces enjeux doivent être communiqués à la population afin que les familles comprennent l’ampleur des défis à relever.

« Afin de poursuivre la collaboration historique entre les sages-femmes, les femmes, les personnes qui accouchent et les familles, nous devons poursuivre le dialogue et élargir nos perspectives pour définir des solutions réalistes qui misent sur une résilience commune », ajoute Roxanne Lorrain, coordonnatrice de la Coalition pour la pratique sage-femme.

De meilleures conditions de travail

Pour toutes ces raisons, la Coalition demande au gouvernement de s’engager politiquement et financièrement à la tenue rapide d’états généraux. Dans le cadre de la négociation de l’entente collective avec le RSFQ, la Coalition encourage le ministère de la Santé et des Services sociaux à offrir des conditions de travail qui soutiennent le développement de la profession.

« Il y a urgence, car toutes les mailles des services sages-femmes sont grandement fragilisées, soutient la Coalition. Les étudiantes sont à bout de souffle en raison des conditions d’études difficiles. Les professionnelles sont désabusées face à l’absence de solutions aux enjeux vécus sur le terrain. Et les familles sont démobilisées dans plusieurs régions où les services ne sont pas déployés. Il est temps que le gouvernement prenne des mesures afin de résoudre les difficultés et assurer le développement de la profession de sage-femme. »

Coalition pour la pratique sage-femme (CPPSF)

Québec

La Coalition pour la pratique sage-femme est composée de :
Afeas (Association féminine d’éducation et d’action sociale)
Association des étudiantes sages-femmes de l’UQTR
Cercle des fermières
Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Fédération des femmes du Québec (FFQ)
Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN)
Fédération québécoise des organismes communautaires famille (FQOCF)
Groupe MAMAN, Mouvement pour l’autonomie dans la maternité et pour l’accouchement naturel
L’R des centres de femmes du Québec
Regroupement Les sages-femmes du Québec (RSFQ)
Regroupement Naissance-Renaissance (RNR)
Réseau des Centres de ressources périnatales du Québec (Réseau des CRP)
Réseau québécois d’action pour la santé des femmes (RQASF)
Seréna Québec

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Santé

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...