Édition du 24 janvier 2023

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

L'Appel de Montréal pour un dialogue sur les changements systémiques est lancé

MONTRÉAL, le 8 déc. 2022 - La conférence internationale sur les causes sous-jacentes responsables de la perte de biodiversité s’est close aujourd’hui avec le dévoilement de l’Appel de Montréal, une invitation lancée aux parties prenantes du monde entier pour poursuivre le dialogue sur les solutions permettant la mise en œuvre de changements à un modèle économique et un système de valeurs dommageables pour la nature.

Cet événement était organisé par le Collectif COP15 de la société civile québécoise sous le leadership de la SNAP Québec comme une réponse aux appels répétés de l’IPBES et du GIEC à opérer d’urgence des changements systémiques aux causes sous-jacentes communes des deux grandes crises environnementales interreliées de la perte de biodiversité et des changements climatiques.

Les organisateurs saluent les progrès réalisés durant la conférence pour identifier des solutions aux causes sous-jacentes. L’Appel de Montréal invite à poursuivre et accélérer cette réflexion lors de futures COP, biodiversité et climat confondues.

Gouvernements, ministres, délégués, représentant.es autochtones, dirigeant.es d’organisations multilatérales, de la société civile, représentant.es des jeunes, du milieu académique, des fondations, du secteur privé et citoyens et citoyennes sont invités à exprimer publiquement leur appui à l’Appel de Montréal.

Son dévoilement s’est fait en présence de la mairesse de Montréal Valérie Plante, de la grande cheffe du Gouvernement de la Nation Crie Mandy Gull-Masty, du ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs Benoit Charette, ainsi que du ministre de l’Environnement et du Changement climatique Steven Guilbeault.

Citations

« Le déclin de la biodiversité est critique et nécessite des changements radicaux dans nos manières d’habiter et de planifier nos territoires. Pour atteindre les objectifs ambitieux que s’est fixés Montréal, nous devons faire front commun avec la population, les entreprises et les institutions. Dès maintenant, les décideurs du monde entier doivent protéger nos espaces verts, créer et appliquer des nouveaux modèles économiques. L’Appel de Montréal est un engagement majeur qui nous permet d’accélérer cette transition avec la société civile. »

− Valérie Plante, mairesse de Montréal

« Je suis reconnaissant de votre contribution et votre engagement à l’atteinte de la cible que le Québec s’est fixée de préserver 30 % de son territoire d’ici 2030. Cet appui est essentiel pour la biodiversité de notre territoire et la participation de tous les acteurs sera cruciale dans les prochaines années. Pour y arriver, nous avons besoin de l’ensemble des acteurs et parties prenantes, car c’est ensemble que nous allons réussir à atteindre nos objectifs communs de préserver notre biodiversité et notre richesse naturelle. Le gouvernement du Québec s’est également donné les moyens de ses ambitions avec le Plan nature qui permettra de bâtir le Québec de demain. »

− Benoit Charette, ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs du Québec

« Il est urgent de freiner et de renverser la perte alarmante de la biodiversité, partout dans le monde et ici au Canada. Nous devons travailler ensemble afin d’obtenir des résultats positifs et concrets pour la nature et les gens, en misant sur les importants investissements sans précédent effectués par le gouvernement du Canada dans la nature au cours des dernières années. L’Appel de Montréal est une étape importante, car il favorise le dialogue sur les solutions visant à éliminer les causes sous-jacentes de la perte de la biodiversité. »

− L’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Alors que la COP15 bat son plein pour trouver des solutions au déclin de la biodiversité, Fondaction continue d’entretenir un dialogue permanent avec des leaders d’horizons différents. De ce dialogue entre expertises diversifiées naissent des solutions pertinentes et efficaces que nous pouvons ensuite mettre en œuvre dans nos sphères respectives. Cette proactivité collective permet d’inspirer, ancrer et accélérer le mouvement de la transformation. »

− Geneviève Morin, PDG de Fondaction

« Le leadership exercé par la société civile durant la COP15 pour ouvrir le dialogue sur les causes sous-jacentes de la perte de biodiversité démontre que les solutions sont aussi dans la nature humaine. Nous devons reprendre le contrôle sur notre avenir et notre économie et élever au rang de valeur fondamentale la défense de la nature. »

− Alain Branchaud, directeur général de la SNAP Québec et porte-parole pour le Collectif COP15

Informations

Lien vers l’Appel de Montréal : https://bit.ly/AppelMTL

Partagez l’Appel de Montréal en utilisant le mot-clic #AppelMTL

SNAP Québec

SNAP (www.snapqc.org). LA SNAP est un organisme à but non lucratif fondé en 1963 par des citoyens qui avaient à coeur la sauvegarde des espaces naturels. Elle compte 13 sections régionales à travers le pays, dont sa section québécoise qui a vu le jour en 2001. La SNAP Québec a pour mission la protection du patrimoine naturel en favorisant la création d’aires protégées ainsi que l’amélioration de la gestion des aires existantes. Nos actions parlent d’elles-mêmes puisque nous avons déjà contribué

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...