Édition du 30 novembre 2021

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

COP 26

La COP26 se termine à Glasgow

Réagissant à la conclusion de la COP26 à Glasgow, Jennifer Morgan, directrice exécutive de Greenpeace International, a déclaré : « C’est édulcoré, c’est faible et l’objectif de 1,5°C est tout juste vivant, mais un signal a été envoyé : l’ère du charbon est terminée. Et cela compte.

Tiré de Greenpeace Canada.

Si l’accord reconnaît la nécessité de réduire considérablement les émissions au cours de la présente décennie, ces engagements ont été reportés à l’année prochaine. Les jeunes qui ont grandi avec la crise climatique ne tolèreront plus ce type de résultats. Pourquoi le feraient-ils alors qu’ils se battent pour leur avenir ?

Glasgow devait s’engager à réduire les émissions de gaz à effet de serre pour rester en deçà des 1,5°C, cela n’a pas été le cas, mais en 2022, les nations devront revenir avec des objectifs plus ambitieux. Si nous avons obtenu ce que nous avons obtenu, c’est uniquement parce que les jeunes, les leaders autochtones, les citoyennes et citoyens ainsi que les pays victimes du changement climatique ont imposé des engagements qui ont été accordés à contrecœur. Sans eux, ces négociations climatiques auraient complètement échoué. Notre climat, autrefois stable, est en train de s’effondrer autour de nous, comme en témoignent chaque jour les feux de forêt, les ouragans, les sécheresses et la fonte des glaces. Le délai qu’il nous restait pour agir est écoulé. Pour notre propre survie, nous devons nous mobiliser de toute urgence et avec toutes nos forces pour faire pression et mettre enfin un terme à l’ère des énergies fossiles.

La COP26 a vu des progrès en matière d’adaptation, les pays plus riches commençant enfin à répondre aux appels des pays en développement en faveur d’une hausse du financement climat. Il a été reconnu que les pays vulnérables subissent aujourd’hui des pertes et des dommages réels du fait de la crise climatique, mais ce qui a été promis n’a rien à voir avec ce qui est nécessaire sur le terrain. Cette question doit figurer en tête de l’ordre du jour des pays développés lorsque la COP se tiendra en Égypte l’année prochaine.

La phrase sur la fin du charbon et la fin des subventions aux énergies fossiles est faible, mais son existence même est néanmoins une avancée, et l’accent mis sur une transition juste est essentiel. L’appel à des réductions d’émissions de 45 % d’ici la fin de la décennie est conforme à ce que nous devons faire pour rester sous la barre des 1,5 °C et reconnaît la science comme support pour l’action. L’action après la COP 26 sera cruciale.

La supercherie que constituent les mécanismes de compensations carbone a pris encore plus d’ampleur à Glasgow. Il s’agit d’échappatoires intolérables qui mettent en danger la nature, les peuples autochtones et l’objectif de 1,5°C lui-même. Le secrétaire général des Nations Unies a annoncé qu’un groupe d’experts examinerait de près ces marchés de compensation, mais il reste encore beaucoup à faire pour mettre fin aux tricheries qui donnent un laissez-passer aux grands pollueurs.

Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie à Greenpeace Canada a affirmé :

« Bien qu’il n’ai pas reçu de prix fossile, la crise climatique exige beaucoup plus de la part du Canada qui, malgré qu’il figure parmi les 10 plus grands pays pollueurs de l’histoire, n’a pas annoncé de cible de réduction des GES plus ambitieuse ou de financement significatif pour aider les pays en développement qui ont besoin de toute urgence que les pays plus riches montrent la voie et respectent leurs engagements. »

Marie-Christine Fiset

Marie-Christine est la Directrice des médias chez Greenpeace Canada. Basée dans nos bureaux de Montréal, elle s’efforce tous les jours afin de faire connaître les campagnes de Greenpeace, mais surtout de sensibiliser le plus de gens possible à l’importance de protéger notre environnement. Passionnée par les mots, les livres, l’heure de la collation, le thé chai et le yoga, elle aspire également à pouvoir un jour jouer d’un instrument de musique… n’importe lequel, vraiment ! N’hésitez pas à la suivre sur Twitter @MarieCFiset

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : COP 26

Sections

redaction @ pressegauche.org

Québec (Québec) Canada

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...